Comment économiser de l’argent : 71 astuces pour épargner

21 mai, 2021

Il n’est pas facile d’épargner son argent entre les dépenses de logement, la nourriture et les loisirs. D’ailleurs 1 français sur 2 épargne moins de 50€ chaque mois. Et pourtant, il y a des astuces qui permettent d’économiser de l’argent, chaque mois sans se priver.

Épargner chaque mois est vraiment crucial pour affronter un futur incertain. Avoir un petit matelas de sécurité permet de ne plus se soucier des tracas du quotidien (et si la machine à laver tombe en panne ?), il sera même possible de préparer des projets sereinement (vacances, études des enfants, retraite).

Dans cet article, vous allez découvrir 71 astuces simples pour économiser de l’argent.

Consommer malin

1) Payez en liquide (et pas en carte)

Payer avec sa carte bancaire est extrêmement pratique. D’ailleurs avec les paiements sans contact, ça devient un véritable jeu d’enfant. On sort la CB, on la pose sur le terminal et c’est fini !

Mais avec ce mode de paiement, on perd rapidement le file de nos dépenses. On ne voit plus l’argent quitter son portefeuille pour aller dans la poche d’un autre. Alors si vous avez tendance à trop dépenser, préférez plutôt le liquide.

Accordez-vous un budget pour la semaine, retirez cet argent au distributeur et faites votre semaine uniquement avec le liquide retiré. Vous verrez, il sera beaucoup plus facile de maîtriser vos dépenses avec cette approche.

2) Arrêtez de fumer

La cigarette est mauvaise pour votre santé et pour votre portefeuille. Si vous fumez, savez-vous exactement combien vous dépenser (brûler) en tabac ?

En France, un fumeur moyen consomme 20 cigarettes par jour, soit un paquet à 9€. Par semaine, ce fumeur moyen va donc dépenser 70€ en bouffée de nicotine. C’est-à-dire plus de 300€ par mois ! Rapportez à l’année, on est à plus de 3300€ de dépense pour un produit nocif…

Oui, ces chiffres sont fous. Vous n’arrivez pas à épargner de l’argent et vous fumez ? Et bien voilà, vous devez vous concentrer sur cette seule et unique étape. Votre portefeuille et vos paumons vous diront merci.

Pour arrêter de fumer, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste ou un tabacologue. Ce n’est pas facile, mais ça en vaut vraiment la peine.

Économie potentielle : 300€ / mois

3) Diminuez votre consommation d’alcool

La corolaire de la cigarette, c’est l’alcool. Un petit verre de blanc à la maison, un petit Mojito au bar avec les amis et une vodka-redbull en boite de nuit.

En France, le budget alcool moyen est de 700€ par an, soit environ 60€ chaque mois. Alors que le budget alloué aux boissons non alcoolisées est de 475€.

Que ça soit dans les bars, dans les restaurants ou les grandes surfaces, l’alcool coute extrêmement cher. En effet, 80% du prix d’une bouteille d’alcool fort (whisky, vodka, pastis) est composé de taxe. Sur une bouteille à 15€, l’État va prélever en tout 11,7€ de taxe !

Économie potentielle : 30€ / mois

4) Utilisez votre Comité d’Entreprise

Si vous avez la chance de travailler dans une grande entreprise, vous aurez probablement accès à un comité d’entreprise. Dans la majorité des cas, les CE offrent des avantages non négligeables pour acheter des places de cinéma, des entrées dans des parcs d’attraction ainsi que des réductions sur des séjours de vacances.

Dans ma précédente entreprise, le CE organisait de voyage de rêve à prix modique. Je me souviens qu’ils avaient organisé un voyage aux Seychelles en plein mois de février pour un prix dérisoire. Acheter le même voyage chez un voyagiste m’aurait coûté le double !

Donc restez à l’affût des bonnes affaires proposées par votre comité d’entreprise.

5) Repassez vos chemises vous-même

Je sais, repasser ses chemises (et ses vêtements en générale), c’est pénible. Alors, on a vite faite de déléguer cette tâche ingrate à des professionnels. C’est bien pratique et puis laver et repasser une chemise ne coûte que quelques euros.

Sauf que des chemises, vous allez en mettre 1 par jour (normalement), donc en moyenne une vingtaine de chemises chaque mois. Rapportez à l’année, vous allez devoir mettre 220 chemises (et cela, rien que pour le travail). Si votre pressing vous prend 4€ par chemise, vous dépenserez jusqu’à 800€ par an !

Pour éviter que la flemme ne vous envahisse au moment de repasser vos chemises, mettez en place un petit rituel à heure fixe. Par exemple, le dimanche soir à 18h, je repasse mes chemises devant la télévision. Dès lors que j’ai fini, je m’offre une petite récompense (un apéro SANS alcool).

Économie potentielle : 60-80€ / mois

6) Fuyez les ventes privées

Quoi ? Pourquoi j’irais fuir des promotions monstres sur mes marques préférées ? Votre question est juste, sur les sites de vente privée, on peut trouver des promotions vraiment très intéressantes.

Mais le problème de ces sites, c’est qu’ils poussent à la consommation. Vous vous connectez sans réelle intention d’achat et puis vous tombez sur une promo dingue. Vous n’avez pas besoin de cet objet mais compte tenu de la promotion, vous vous dites que vous ne pouvez pas passer à côté.

Et vous finissez par acheter !

Les sites de vente privée sont forts pour vous faire saliver. Ils commencent par faire le teasing de la vente quelques jours auparavant. Puis lorsque la vente est ouverte vous devez vous dépêcher parce que le stock est limité. Premier arrivé, premier servi. Impossible de vous laisser le temps de réfléchir, si vous avez vraiment besoin ou non de ces objets.

7) Devenez client mystère

Pour maintenir leur standard de qualité, les entreprises font régulièrement appel à des clients mystères. Ces consommateurs vont donc jouer le rôle de l’inspecteur, répondre à un questionnaire et ainsi noter tous les points d’amélioration.

En rétribution de votre enquête, la société pourra soit vous payer un salaire de quelques euros (pour les missions les plus simples) à plusieurs dizaines d’euros. D’autres sociétés vous proposeront plutôt de gagner des chèques-cadeaux. Mais dans tous les cas, vos frais éventuels seront remboursés !

Et oui, vous allez pouvoir consommer gratuitement (nuits d’hôtel, entretien automobile, achat de produits, etc.) et en plus être rémunéré. Alors parmi les sociétés qui proposent de devenir client mystère, il est possible de jeter un coup d’oeil sur le site bvams.com ou multi-value.fr !

8) Renégociez vos assurances

Les assurances sont des dépenses obligatoires pour conduire une voiture ou louer un appartement. Chaque mois, vous devez payer des primes à votre assureur pour qu’il vous couvre en cas de sinistre.

Je ne sais pas pourquoi, mais les assureurs se transmettent de père en fils. Pour votre première voiture, vos parents vous ont mis chez leur assureur historique et depuis, vous y êtes resté.

Mais est-ce le bon choix ? Ne devriez vous pas regarder ce qui se fait ailleurs ? Selon une étude de Direct Assurance, leurs nouveaux clients ont réalisé une économie de 230€ en venant chez eux. Il y a donc de belles économies à faire en changeant d’assureur, n’hésitez pas à faire des devis en ligne.

Attention quand vous changez d’assurance, il ne faut pas regarder que le tarif. Il faut aussi regarder les services proposés, le montant des franchises, etc.

Économie potentielle : 20€ / mois

9) Faites des commandes groupées

En tant que petit consommateur, vous n’avez aucune marge de négociation face à un gros distributeur. C’est un peu David contre Goliath. Alors des consommateurs ont eu l’idée de se regrouper pour passer commande et ainsi avoir une meilleure marge de négociation.

Plusieurs sites permettent de regrouper les consommateurs afin de tirer les prix vers le bas. On peut notamment citer :

  • Groupon.com, qui permet de trouver des bons plans autour de chez soi.
  • Choisirsonfioul.fr, géré par l’UFC Que Choisir pour faire baisser le prix du fioul domestique.
  • Entreamis.bio, pour commander des produits bio
  • Selectra.info, pour l’énergie et la santé

10) Faites attention aux têtes de gondole

Dans les grandes surfaces, les distributeurs utilisent les têtes de gondoles pour mettre en avant leurs grosses promotions. Mais attention, on n’y fait pas que de bonnes affaires !

Tout d’abord, demandez-vous si vous avez vraiment besoin de ces 30 barres chocolatées ? Alors certes, la promotion est attractive, mais on parle quand même des 30 barres !

Et il faut comprendre que plus on achète en quantité et plus, on va avoir tendance à consommer rapidement. Si j’ai 7 barres de chocolat, je sais que je pourrais en manger une par jour. Mais si j’en ai 30, je pourrais être tenté d’en manger une deuxième de temps en temps.

Ensuite, vérifiez le prix unitaire (ou au kilo), est-ce vraiment un bon plan ? Les distributeurs ont l’obligation d’inscrire ce prix, mais n’hésitez pas à le recalculer, on n’est jamais à l’abri d’une erreur d’affichage… Et ensuite, comparez ce prix avec les produits qui sont dans le rayon.

11) Appliquez la règles des 72 heures

Lorsque vous avez envie d’acheter quelque chose, ne cédez pas tout de suite à la tentation. Avant de passer à l’achat, donnez-vous 72 heures de réflexion (3 jours).

Ai-je vraiment besoin de cet objet ou est-ce un achat superflu ?

Grâce à cette petite technique, vous allez diminuer considérablement vos achats impulsifs. En effet, dans la majorité des cas, nos achats sont guidés par des tentations plutôt que par des besoins.

12) Vérifier les bons de réduction (et cashback)

Sur internet, on peut facilement comparer les prix entre les différentes marques et faire de bonnes affaires. Mais en étant un peu plus malin, on peut encore faire diminuer la note ! Et cela, grâce aux bons de réduction et autres programmes de cashback.

Il y a quelques mois, je devais changer de matelas. Et pas question de transiger avec le sommeil, il me faut un bon matelas. Mon attention se porte sur une marque française (qui propose 100 nuits d’essai). Après quelques recherches (bon rapport qualité/prix) , consultations d’avis clients, je me décide a passer commande.

Mais avant de finaliser ma commande, j’ai cherché rapidement s’il existait des codes promos. Grâce au moteur de recherche Google, je tombe rapidement sur un code promo qui me donne 7% de réduction ! Hop, 50€ d’économie.

Quand vous avez un gros achat à faire sur internet, vérifier toujours s’il existe un code promo (ou un programme de cashback) ! Vous pourriez faire plusieurs centaines d’euros d’économie chaque année.

13) Achetez de l’occasion

Quand vous achetez un produit neuf, savez-vous que sa valeur baisse de 20 à 30% juste après l’achat ? Après quelques mois, sa valeur actuelle représente à peine la moitié de son prix d’achat.

La valeur des produits neufs baisse extrêmement vite… Alors quand vous voulez faire un achat, demandez si vous s’il n’est pas possible de trouver le même produit (dans un état proche du neuf) pour seulement une fraction du prix du neuf ?

Regardez sur des sites de petites annonces comme LeBonCoin.fr ou même le site Donnons.org pour trouver des produits gratuitement.

14) Ou mieux, louez au lieu d’acheter

L’alternative à l’achat d’occasion est la location ! Au lieu d’accumuler tout un tas d’outil que vous utilisez à peine 1 fois par an, pourquoi ne pas les louer ?

Outre l’économie d’argent, vous ferez également des économies de place puisque vous aurez moins de choses à stoker dans votre maison/appartement.

Sur des sites comme Bricolib.net, il est possible de louer tout un tas d’outil de bricolage pour seulement quelques euros par jour. Et si vous avez déjà vos propres outils, vous pouvez les louer et gagner un peu d’argent. C’est toujours mieux que de les laisser prendre la poussière et l’humidité dans votre cave !

Habitation

15) Mettez une petite laine

Quand arrive l’automne et l’hiver, il faut mettre les chauffages en route. Alors que ça soit électrique, au gaz ou au fioul, les dépenses de chauffage pèsent pour 59% des consommations énergétiques d’un foyer.

Selon l’Ademe (Agence de la transition écologique), les températures idéales sont pour :

  • les pièces de vie (salon, salle à manger, cuisine) : 19°C.
  • les chambres : 16-17°C
  • les WC, entrées, etc. : 17°C
  • la salle de bain : 19-22°C
  • les pièces inoccupées (sellier, grenier) : 14°C

Saviez vous qu’en abaissant la température de votre logement d’un seul petit degré, vous économisez 7% sur votre facture ? Et en plus, c’est bon pour l’environnement.

Donc au lieu de rester en t-shirt toute l’année, pensez à mettre une petite laine en hiver. Vous ferrez un petit geste pour l’environnement et de GROSSES économies sur votre facture de chauffage.

Économie potentielle : 20€ / mois

16) Isolez mieux votre logement

Baisser le thermostat, c’est bien, mais si votre logement est une passoire énergétique, vous allez quand même dépenser des milliers d’euros inutilement. Grâce à une meilleure isolation de votre logement, vous allez pouvoir retirer 4 bénéfices :

  • des économies chaque mois,
  • un meilleur confort grâce à une température homogène,
  • une augmentation de la valeur de votre bien,
  • moins d’entretien.

Le gouvernement a mis en place une opération pour isoler votre logement (et notamment les combles) pour 1€. Mais gare aux arnaques.

17) Renégociez votre crédit

Aujourd’hui, quel est la part des intérêts dans votre mensualité d’emprunt ? Quel est le coût total de votre crédit ? Les frais financiers pèsent énormément sur les emprunteurs, notamment lorsque le capital à remboursé est élevé (au début).

Alors si vous avez un crédit immobilier, n’hésitez pas à comparer les taux et le cas échéant, à renégocier votre crédit immobilier. Mais attention, il y a quelques règles.

Pour renégocier son crédit, il faut :

  • Que vous soyez dans la première moitié du remboursement de votre crédit immobilier
  • Un écart entre l’ancien et le nouveau taux d’au moins 0,7%
  • Un capital restant dû supérieur à 70.000€

Inutile de renégocier un crédit immobilier, si vous avez déjà remboursé plus de la moitié de votre capital. Plus vous remboursez de capital et moins les intérêts sont élevés.

Économie potentielle : 50 – 200 € / mois

18) Et votre assurance emprunteur

Cependant, vous pouvez toujours aller renégocier votre assurance emprunteur, qui est un coût très élevé.

Contrairement aux intérêts payés, l’assurance ne diminue pas à mesure que votre capital restant dû baisse. Ce n’est vraiment pas normal, on se fait arnaquer !

L’assureur couvre le capital restant dû. Donc plus ce dernier diminue, et moins l’assureur prend de risque. Il devrait donc revoir notre prime à la baisse !

Économie potentielle : 10-40 € / mois

19) Jetez votre télévision

S’il ne tenait qu’à moins, il n’y aurait pas de télévision dans le salon. Je la regarde très rarement et lorsque que je la regarde, c’est plutôt par habitude (JT de 20 heures ou météo). Et pourtant, cette télévision me coûte 138€ chaque année.

Je suis obligé de payer cette fichue taxe audiovisuelle, pour des émissions et des programmes que je ne regarde jamais. Alors, si vous voulez vraiment faire des économies, jetez votre télévision à la poubelle.

Économie potentielle : 10€ / mois

20) Louez vos pièces inutilisées

Vous avez une pièce inutilisée ? Alors pourquoi ne pas la louer à un particulier qui pourrait en avoir besoin ? Je ne parle pas forcément de louer une chambre à un étudiant, mais vous pouvez aussi louer quelques mètres carrés dans votre cave pour stocker des objets ?

Si vous avez un grand garage au sec. Je suis sûr qu’un amateur de voiture sera ravi de vous louer un emplacement pour y mettre sa dernière acquisition au chaud.

Si vous êtes intéressé par cette démarche, vous pouvez consulter :

  • Airbnb.fr, pour louer une chambre
  • Jestocke.com, pour louer un espace de stockage

Ces sites mettent en relation les particuliers et fournissent une assurance en cas de soucis.

21) Faites la chasse au gaspillage

Pour faire des économies, faites la chasse au gaspillage. Un robinet qui goûte, une ampoule laissée allumée, une fenêtre grande ouverte alors qu’il fait 5°C à l’extérieur.

Toutes ces petites actions peuvent avoir un impact gigantesque sur votre facture et sur l’environnement.

Alimentation

22) Ramassez des fruits et légumes en famille

La cueillette à la ferme est une activité ludique à faire en famille et qui peut vous faire réaliser de belles économies sur vos dépenses alimentaires. De plus en plus d’agriculteurs se lancent dans ce business local en surfant sur la vague du consommer local.

En effet, vous pourrez parcourir les champs de l’agriculteur à la recherche des plus beaux fruits et légumes de saison. Comme c’est vous qui faites le travail, et qu’il n’y a pas d’intermédiaire, le prix des fruits et légumes est nettement plus intéressant que chez le primeur/supermarché. En plus, l’agriculteur est beaucoup mieux rémunéré !

C’est un deal gagnant-gagnant. En plus, vous pourrez faire cette activité en famille. Vos enfants pourront ainsi comprendre comment poussent les fruits et légumes ainsi que le travail de la terre.

Malheureusement, il n’existe pas d’annuaire en ligne recensant toutes les fermes qui proposent cette activité. Mais une rapide recherche sur Google avec les mots-clés « cueillette à la ferme » + le nom de votre ville/département devrait suffire.

23) Cuisinez vous même

Les plats préparés sont très pratiques puisqu’il suffit de les sortir du frigo et de les mettre au four ou au micro onde. Et en quelques minutes, vous avez un plat chaud et prêt à manger.

Mais la praticité a un coût non-négligeable. Par exemple une pasta box va vous coûter 3 à 4€, alors que dans le commerce, l’achat des pâtes, de la viande et du fromage vous coutera 2 à 3 fois moins cher.

De plus, vous pourrez adopter les matières grasses, le sel, etc. à votre convenance. Vous verrez votre corps vous dira rapidement merci. Même chose pour les soupes, les hachis parmentiers, lasagnes, etc.

Faire la cuisine soit même, en sélectionnant les bons produits, vous permettra de réduire vos dépenses alimentaires d’au moins 40 à 50%.

24) Planifiez vos repas et évitez la livraison à domicile

Alors, je sais que parfois vous n’avez pas d’idée de recettes. Et puis, vous vous dites qu’on verra bien le moment venu et peut être que l’inspiration vous viendra. Et quand arrive le soir, que vous n’avez rien planifié, il y a de forte chance que vous décidiez à la tentation Uber EAT ou Deliveroo.

Au lieu de manger un repas sain et économique, vous commandez japonais, indien ou même pire, un fast food.

Alors pour éviter le drame, planifiez à l’avance vos repas de midi et du soir. Notez sur le frigo les menus pour la semaine entière. Alors parfois, cela peut être long et rébarbatif de trouver des idées. Donc dès que vous voyez une recette qui vous intéresse, notez là dans un petit carnet.

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à piocher dans ce carnet pour faire votre liste hebdomadaire de menus.

25) Faites une liste de course

La première erreur quand on va faire ses courses au supermarché, c’est d’y aller sans liste de course précise. Vous allez déambuler dans les rayons et remplir votre chariot sans logique, au grès des envies et des coups de coeur.

Oh, ce fromage n’est pas cher, pourquoi on ne se ferait pas un apéritif dînatoire ce soir ? Allez, je vais ajouter un peu de charcuterie et une bonne bouteille de vin.

Voilà en quelques secondes, vous venez de dépenser 20-30€ pour un repas qui n’est n’y consistant, ni sain. Pour éviter de voguer dans les rayons au rythme des promotions et des envies, faites une liste très précise de ce que vous devez acheter.

Encore mieux, abonner vous au service de scannette. Vous scannerez vous-même vos achats avant de les mettre dans le caddie, et ainsi vous connaîtrez en temps réel, le montant de la facture.

26) Ne faites pas les courses le ventre vide

Faire ses courses entre midi et deux permet de gagner du temps, mais attention, votre porte-monnaie pourrait en pâtir. Des chercheurs du Montreal Neurological Institue ont démontré que le cerveau est attiré vers des aliments sucrés et gras lorsque vous avez faim.

Par conséquent, si vous faites vos courses le midi, votre cerveau va insidieusement vous pousser à acheter des produits hyper transformés et donc nettement plus cher.

Je crois que faire les courses le vendre plein sera salutaire pour votre porte-monnaie et votre santé.

27) Achetez des fruits et légumes de saison

Acheter des fruits et légumes de saison produit localement, c’est la garantie de manger des produits sains, avec du goût et bourré de vitamine. Ces produits ont été cueillis à maturité quand leur teneur en vitamine (et autre micro nutriments) est maximale.

De plus, comme ils sont produits localement, les coûts de transport sont moindres. Ce n’est pas comme un litchi venant de Chine qui a été cueilli plusieurs semaines avant sa maturité et qui aura passé plusieurs semaines dans les cales d’un cargo.

Acheter des fruits et légumes de saison, c’est la garantie d’acheter le bon produit (et toutes ses qualités nutritives), au bon moment et surtout au bon prix.

28) Achetez des marques de distributeurs

Depuis une vingtaine d’années, les marques de distributeurs sont apparues dans nos supermarchés. D’ailleurs, elles prennent de plus en plus de place dans les rayons. Ces produits (sans marque) ont l’avantage d’être nettement moins chers que les produits de marque.

De plus, ces MDD sont généralement produites par les marques directement, dans les mêmes usines.

Mais attention, pour tirer les prix vers le bas, les grandes surfaces peuvent être tenté de dégrader significativement les qualités nutritionnelles des produits. Il convient donc d’être vigilant sur la composition des produits et notamment sur les additifs.

29) Évitez les produits ultras transformés

Dans les supermarchés, les produits ultras transformés sont parmi les plus chers au kilo. Et surtout, ces produits sont bourrés d’additifs, de colorants, d’émulsifiants, de texturants, et d’édulcorants.

Dans la mesure du possible, évitez ces produits ultras transformés pour votre santé et votre portefeuille.

30) Consommez moins de viande

La viande coûte de plus en plus chère dans le budget familial, alors pour réduire significativement ce poste de dépense, il va falloir ruser. Tout d’abord, il est possible d’acheter sa viande directement au producteur. En cherchant un peu sur internet, il est possible de trouver des agriculteurs qui vendent directement leur production.

La deuxième solution peut consister à réduire votre consommation de viande. Outre l’impact sur votre budget, la réduction de la consommation de viande est une bonne chose pour :

  • la planète (réduction des émissions de CO2),
  • votre santé (risque de maladie, cancer, obésité).

Consommez moins, mais consommez mieux !

31) Ne gaspillez plus, mangez les restes

Saviez-vous que 1/3 de la production alimentaire est jetée ? Ce chiffre m’a littéralement retourné quand je l’ai lu ! Comment pouvons-nous jeter autant de nourriture alors d’autres êtres humains ne mangent pas à leur faim ?

De plus, cette nourriture jetée a un véritable coût dans votre portefeuille. Les français déclarent dépenser en moyenne 396€ par mois pour se nourrir. Alors stop au gaspillage. Quand vous rentrez des courses, n’hésitez pas à revérifier les DLC (date limite de consommation), si elles sont trop proches, vous pouvez congeler vos aliments.

Attention cependant à ne pas confondre DLC et DDM. Il est possible de consommer un produit après qu’il ait passé sa date de durabilité minimale (DDM). L’aliment peut avoir perdu certaines de ces qualités nutritives, mais il ne présente pas de risque pour la santé !

Pour réduire le gaspillage, il est également possible de consommer des produits qui sont sur le point d’être jeté. La Startup TooGoodToGo a créé une application qui met en relation commerçants et consommateurs. Sur votre smartphone, vous serez averti des bons plans autour de chez vous, par exemple le boulanger qui va jeter ses invendus de croissants.

Pour éviter le gaspillage, les prix sont cassés ! Encore un deal gagnant-gagnant.

32) Buvez l’eau du robinet

En grande surface, le pack d’eau le moins cher est à 1€ pour 6 bouteilles d’1,5 litre. Une famille de 4 personnes va donc consommer environ 1,5 litre par jour et par personne, c’est-à-dire 180 litres d’eau par mois, soit 20 packs d’eau.

Pour faire des économies sur ce poste de dépense, pourquoi ne pas boire directement l’eau du robinet ? Elle est saine et rigoureusement contrôlée par les services de l’État. De plus, son coût est quasiment imbattable puisque le mètre cube (1000 litres) est facturé moins de 3,5€ !

Si vous trouvez que l’eau est trop chlorée, l’astuce est de conserver l’eau du robinet 24 heures dans une carafe avant de la servir.

Économie potentielle : 20 – 30€ / mois

33) Prenez votre café à la maison

Combien d’euros dépensez-vous en café en dehors de la maison ? Un ou deux cafés avec les collègues au travail, un Starbucks de temps en temps avec les amis.

Quand je travaillais dans le quartier de l’Opéra à Paris, certains de mes collègues prenaient plusieurs fois par semaine leur café Starbucks (boulevard des Capucines). Et à la fin du mois, ces mêmes collègues se plaignaient lorsque leurs comptes étaient dans le rouge.

Sans aller dans ces extrêmes, les cafés pris au boulot ou en terrasse, mis bout à bout, peuvent représenter un beau petit budget. Un café à 9h puis un autre café après le déjeuner, à 0.6€ le café, on arrive à plus de 250€ dépensés en café chaque année.

Économie potentielle : 15 – 30 € / mois

34) Préparez votre gamelle à l’avance

Au bureau, vous avez la possibilité de manger à la cantine (le fameux RIE) ou alors, vous profitez de vos Tickets Restaurant pour acheter un sandwich ou un repas au restaurant ? Et combien vous coûte exactement ces petits luxes ?

En faisant mes comptes, je me suis aperçu que 10% de mon salaire passait en repas pris sur mon lieu de travail. De plus, ces repas ne sont pas très sains : pizzas, pâtes (à l’huile), légumes trop cuits, gâteaux, etc.

Alors pour faire des économies, je me suis mis à préparer mes propres plats (mes gamelles). Au lieu de dépenser 7 à 8€ par jour dans un repas industriel, je mange dorénavant pour moins de 4€ un repas sain et équilibré.

Économie potentielle : 40 à 80€ / mois

Voiture

Possédez un véhicule est un véritable gouffre financier, l’Automobile Club Association a estimé qu’entre l’achat, l’entretien, les assurances et le carburant, l’automobile coûte environ 6.000€ au français chaque année.

35) Conduisez à la cool

Si vous avez tendance à avoir le pied lourd sur l’accélérateur, votre consommation de carburant doit tutoyer des sommets. Pour réduire votre budget carburant, vous avez tout intérêt à passer à l’éco-conduite.

Quelques gestes simples pourraient réduire fortement votre consommation d’essence (ou de gasoil) :

  • éviter les démarrages rapides,
  • passer les vitesses en douceur (votre embrayage vous remerciera) sans trop grimper dans les tours,
  • diminuer votre vitesse (passer de 130 à 120 km/ vous fera économiser en moyenne 1 litre par 100km),
  • anticiper les ralentissements et utiliser le frein moteur,
  • utiliser la climatisation avec parcimonie.

Économie potentielle : 25 – 100 € / mois

36) Entretenez votre voiture

Mais pour réduire sa consommation de carburant, il faut également entretenir correctement son véhicule. Rouler avec des pneus sous gonflés entraînera une usure prématurée (de ces derniers) et une augmentation de la consommation.

De plus, n’oubliez pas de faire votre vidange et de changer vos filtres régulièrement. On estime qu’un véhicule mal entretenu peut consommer jusqu’à 25% de plus ! Au prix de l’essence ou du gasoil, ce sont des milliers d’euros qui partent en fumée.

De plus, un véhicule mal entretenu pourra connaître des pannes majeures, qui vous coûteront nettement plus chère !

37) Achetez vos pneus sur internet

Si vous devez changer vos pneus dans les prochaines semaines, consultez les offres sur internet. Vous pourrez acquérir des pneus de marque (aspect sécuritaire) à des prix défiants toute concurrence.

Pour le montage des pneus sur votre voiture, les sites internet proposent également des garagistes partenaires. Vous faites virer vos pneus dans ce garage et il vous les montera sur votre voiture, selon le tarif convenu à l’avance.

Économie potentielle : 50 € / an

38) Partagez les frais en covoiturant

Entre les frais de carburant et les frais de péages, faire un long trajet peut revenir assez cher. Alors pour réduire la note, n’hésitez pas à partager votre voiture avec d’autres voyageurs.

Le site Blablacar.fr vous permettra d’amortir les frais de déplacement en louant les sièges vides. Vous pouvez même rentabiliser votre coffre en transportant un colis pour un particulier, pour cela regardez le site colis-voiturage.fr !

39) Cherchez la station-service la moins chère

L’autre astuce pour faire baisser l’addition à la pompe, c’est de mettre en concurrence les stations services proches de chez vous. En cherchant un peu, vous vous apercevrez que parfois, il y a de bonnes affaires à faire !

Pour comparer les prix d’un seul coup d’oeil, vous pouvez utiliser une application gratuite. Elle va automatiquement vous géolocaliser grâce à votre smartphone, puis vous proposez les meilleurs prix autour de votre position.

Parmi ces applications (disponibles sur Android et iPhone), on peut citer :

  • Essence & Co
  • Gasoil Now

Économie potentielle : 10 – 20 € / mois

40) Achetez votre voiture chez un mandataire (ou occasion récente)

Les véhicules neufs perdent très rapidement de la valeur. On estime que lorsque vous sortez de la concession avec votre véhicule neuf, celui-ci perd 20 à 30% de sa valeur. Vos premiers tours de roues vont vous coûter de 2 à 10.000 € !

Ça fait mal de voir autant d’argent s’envoler alors qu’on n’a juste quitté le parking de la concession. Pour éviter de perdre autant d’argent,

41) Mais achetez un modèle plus petit

En France, on est estime que 90% des véhicules sont surdimensionnées pour nos besoins (dans 90% des cas). Et oui, le mythe de la grosse bagnole signe de réussite sociale à encore de beaux jours devant lui.

Mais plus vous choisissez une grosse voiture et plus les coûts (achats, entretiens, carburant, assurance) seront élevés. Il est donc préférable d’acheter une voiture qui colle à ses besoins du quotidien. Et lorsque vous aurez besoin de plus grand pour partir en vacances, acheter un coffre de toit (ou une petite remorque) pour augmenter temporairement la capacité de chargement.

Économie potentielle : plusieurs centaines d’euros chaque mois

42) Louez votre voiture à d’autres particuliers

Une voiture qui ne bouge pas, c’est de l’argent mal utilisé. Alors si vous ne prévoyez pas d’utiliser votre voiture pendant plusieurs jours / semaines, vous pourriez la louer à d’autres particuliers.

En fonction de votre véhicule, vous pouvez gagner quelques dizaines d’euros par jour. Regardez par ailleurs, ces deux Renault Clio sont loués une trentaine d’euros par jours.

Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux passer par une plateforme en ligne. En effet, ces dernières permettent de mettre en relation les particuliers, mais elles assurent aussi les transactions.

Parmi les sites de confiance, on peut citer :

  • Getaround.com
  • Ouicar.fr

Économie potentielle : 30 à 100 € / mois

43) Passez à l’Éthanol

L’astuce ultime pour faire des économies de carburant, c’est de passer votre véhicule essence à l’éthanol. Ce carburant est venu entre 60 et 80 centimes le litre, 2 à 2,5 fois moins cher que le sans plomb 95.

Alors, il y a un petit coût d’entrée puisqu’il faudra acheter et faire poser (par un professionnel) un boîtier sur votre voiture. Les tarifs vont de 600€ à 1000€ pour l’achat et la pose par un professionnel. C’est tout à fait légal et sans risque mécanique.

Votre véhicule consommera 15 à 20% de plus, mais votre installation sera rentabilisée en 20 ou 30.000 km ! Après, ça sera uniquement du bonus pour vous.

Économie potentielle : 50 à 100€ / mois (-50% sur votre budget essence)

Loisir

44) Cherchez des sorties et des loisirs gratuits

Les loisirs et autres sorties peuvent coûter vraiment très chers. Alors pour faire des économies, sans vivre une vie de moine cistercien, il est possible de trouver des bons plans et autres sorties gratuites sur internet.

Vivant à Paris, j’utilise le site Sortiraparis.com mais il existe d’autres sites tel que Onvasortir.com ! Ces sites vous proposent tout un tas de bons plans et de lieux insolites à visiter (expos, balades, etc.) pour découvrir (ou redécouvrir) votre ville.

45) Allez au cinéma le (dimanche) matin

Le cinéma coûte véritablement une blinde, plus de 12 € la place. Alors pour profiter d’un bon film, sans vous ruiner, il va falloir vous lever tôt. En effet, de nombreux cinémas proposent des tarifs préférentiels si vous assistez aux séances matinales.

Outre un tarif plus intéressant, il y a souvent beaucoup moins de monde aux séances matinales. L’expérience est dont nettement meilleure. Je me rappelle d’une séance à l’UGC des 4 Temps (Paris, La Défense), j’étais tout seul dans la salle.

46) Empruntez des livres plutôt que de les acheter

Si vous êtes un amateur de lecture, l’achat de livres neufs peut rapidement coûter très cher. Alors pour ne pas vous priver de vos auteurs favoris, prenez un abonnement à la bibliothèque (ou mieux la médiathèque) de votre ville.

Dans la plupart des villes, il est possible de s’inscrire pour 10-20€ par an (à peine le prix d’un bouquin). Et vous aurez accès à un catalogue impressionnant de livres, CD et DVD.

47) Résiliez vos abonnements inutiles (sport, TV)

A combien de service êtes vous abonné ?

Un abonnement à Netflix (10€ / mois), un abonnement à Spotify (10 € / mois), un abonnement Apple Cloud (1 à 10 € / mois), abonnement à la salle de sport (30 à 45€ / mois), une box de collant ou de vin (20 € / mois), un abonnement à une chaine de TV (que vous ne regardez quasiment plus).

Alors ce sont des dépenses relativement modestes, mais mises bout à bout, ces dépenses peuvent devenir très importantes. Faites le tri parmi toutes ces dépenses mensuelles et supprimez les dépenses qui ne vous apportent pas beaucoup de satisfaction.

48) Adoptez la DIY (Do It Yourself) attitude

SI vous avez du temps et peu de moyen, adoptez la Do It Yourself attitude. En français, on traduira par fais le toi-même. Il existe des communautés entières sur internet qui partagent des idées et des astuces pour faire :

  • des produits ménagers,
  • des produits beautés,
  • des bijoux,
  • de la décoration.

Bref, votre seule limite, c’est votre imagination. Regardez plutôt ce que cet internaute a fait à partir de vieux pneus usés.

Outre l’aspect économique, vous pourrez partager un moment ludique et formateur avec vos enfants. Bref double avantage, on créé quelque chose de ses mains (quasiment gratuit) et ça occupe les enfants.

Sur Youtube, vous trouverez pleins de tuto DIY, exemple avec ce tuto beauté.

49) Avant d’aller au restaurant, prenez l’apéritif chez vous

Difficile d’arrêter d’aller aux restaurants, mais si vous voulez quand même faire des économies sur ce poste de dépenses, pourquoi ne pas arrêter de prendre l’apéritif ?

Le moindre cocktail est vendu 10 ou 15 € dans un restaurant.

50) Et réservez votre table sur internet

Autre bon plan pour faire baisser l’addition, réservez votre table sur internet. Via une centrale de réservation comme LaFourchette (TheFork.fr) par exemple.

En réservant en ligne, vous pourrez bénéficier de bonus tel qu’un apéritif offert ou une réduction sur l’addition. En plus, vous pourrez comparer les prix et les avis rapidement.

51) Comparez le prix des billets d’avion

Le prix d’un billet d’avion pèse très lourd dans le budget vacances. Alors pour faire diminuer cette dépense, vous devez comparer les prix entre les différentes compagnies aériennes.

Et je dois dire que mon comparateur favori (et de loin), c’est Google Flight.

En seulement quelques clics, vous pourrez trouver le meilleur vol au meilleur prix. Avec ou sans escale, combien de bagage, heure de départ/arrivée, durée du vol, etc.

Exemple d’un vol Paris-New York

52) Vérifiez vos trajets sur Ouigo.com

Quand j’ai découvert le site OuiGo.com et ses tarifs, j’ai été littéralement cloqué. Je pouvais faire un Paris-Rennes pour seulement quelques euros ! Aujourd’hui, quand je cherche à me déplacer en France, mon premier réflexe est de regarder les offres de OuiGo.

Regardez, grâce à OuiGo, il est possible de partir en week end de Paris à Lyon pour moins de 25€ par personne. Alors pour avoir des tarifs aussi agressifs, il faudra souvent partir tôt le matin ou tard le soir.

53) Utilisez les auberges de jeunesse

Pour voyager sans vous ruiner, jeter un coup d’oeil aux auberges de jeunesse. Peut-être pensez-vous que vous êtes trop âgé pour être admis dans ce genre d’établissement bon marché… et bien vous avez tord !

Il n’y a pas d’âge maximum pour louer une chambre / lit dans une auberge de jeunesse. Outre les prix très bon marché, les auberges de jeunesses sont également des lieux de partages et de découvertes. On ne s’ennuie jamais !

Téléphone

54) Passez chez un opérateur en ligne

Depuis l’arrivée de Free, le prix des forfaits en ligne a drastiquement baissé. Aujourd’hui pour une quinzaine d’euros chaque mois, il est possible d’avoir un forfait appels/SMS illimités ainsi que des data internet (20 / 40 Go).

Les opérateurs proposent même des forfaits sans data mais avec 2h d’appels et SMS illimités pour seulement quelques euros chaque mois.

Économie potentielle : 10 – 20 € /mois

55) Achetez un téléphone reconditionné

Votre téléphone va bientôt rendre l’âme ? Au lieu de vous ruiner dans un téléphone neuf et à la pointe de la technologie, pourquoi ne pas jeter votre dévolu sur un modèle plus ancien, mais dans un état neuf ?

Iphone 8 reconditionné

Sur des sites comme Backmarket.fr, CertiDeal.com ou Amazon Renewed, il est possible de trouver de rabais impressionnant. Avant d’être vendus, les téléphones sont testés, les pièces usées/abimées sont changés. Et le vendeur vous offre une garantie de 12 à 24 mois.

Économie potentielle : 50 – 200 € / an

56) Profitez des promotions, changez d’opérateur

Les opérateurs en ligne font très souvent des promotions sur internet. En étant un peu malin et en suivant les bons plans en ligne, il est possible de tomber sur des offres illimitées pour seulement quelques euros par mois, pendant 12 à 24 mois.

À l’issue de la promotion, vous n’aurez qu’à trouver une nouvelle promotion chez un opérateur concurrent. Le gouvernement a énormément amélioré la portabilité des numéros de téléphone entre deux opérateurs.

Économie potentielle : 5 – 10 € / mois

Frais financier

57) Évitez les frais bancaires inutiles

Les banques vous facturent très rapidement des frais d’intervention, des frais d’agios, etc. Alors même si le gouvernement a planifié ces frais financiers, ils peuvent peser significativement dans votre budget.

Pour éviter d’être dans le rouge à la fin du mois, suivez votre budget à la culotte et constituez vous une épargne de précaution, en cas de coup dur.

Si votre banque vous coute trop chère, il est possible de passer totalement sur des banques en ligne. Fortuneo, Boursorama, ING, etc.

Sur ces banques en ligne (détenues par les banques traditionnelles), il est possible d’obtenir une carte bancaire et un chéquier gratuitement. Ensuite, vous pourrez réaliser toutes les opérations directement en ligne (virement, prélèvement), il est même possible de demander un crédit immobilier en ligne.

Économie potentielle : 10 – 20 € / mois

58) Utilisez les services de votre carte bancaire

Votre carte bancaire vous coûte cher chaque mois ? Mais savez-vous exactement quels services sont inclus dans votre abonnement ? Outre les assurances voyages, certaines cartes incluent également des extensions de garantie sur de l’électroménager, la reprogrammation de votre clé de voiture en cas de perte, etc.

59) Attention aux frais de retrait

Les banques détestent quand vous retirez de l’argent dans les distributeurs de leurs concurrents. Alors elles vont vous imposer des frais de retrait qui peuvent monter très rapidement.

Alors vérifiez la tarification de ces retraits et retirez (dans la mesure du possible) aux distributeurs de votre banque. Ou alors utilisez une banque en ligne (Fortuneo, Boursorama, etc.) qui ne facture pas les retraits dans les banques tierces.

60) Évitez les crédits à la consommation

Les crédits à la consommation sont pratiques et rapides à obtenir, ils peuvent même constituer une réserve de trésorerie mobilisable à tout moment (crédit revolving).

Mais ces crédits vont vous coûter extrêmement chers ! Alors les banques vont vous alpaguer avec des offres commerciales très intéressantes, mais si vous augmenter un peu la somme et/ou la durée de remboursement, les taux d’emprunts s’envolent.

Mention spéciale pour les réserves de trésorerie (credit revolving), dont le taux avoisine les 18 ou 20% par an. Dans la mesure du possible, restez le plus loin possible de ces crédits à la consommation.

61) Ainsi que les regroupements de crédit

Pour réduire vos mensualités, les banques peuvent pour proposer de regrouper vos crédits. En apparence, c’est une bonne chose, mais n’allez pas croire que vous allez faire des économies.

En regroupant vos crédits, la banque va réduire votre mensualité non pas en diminuant le taux mais en augmentant la durée du remboursement. D’ailleurs bien souvent, le taux augmente proportionnellement à l’allongement de la durée de remboursement.

Si vos mensualités de crédit vous étranglent, n’hésitez pas à lire l’astuce suivante.

62) Remboursez vos mauvaises dettes

Vous avez des crédits à la consommation ? Le remboursement mensuel de ces derniers grève vos capacités d’épargne. De plus, les banques vous imposent des taux intérêts extrêmement élevés.

Alors votre priorité doit être de rembourser ces dettes le plus rapidement possible. Pour faire cela, vous devez commencer par rembourser par anticipation vos plus petits crédits. Ainsi avec la capacité d’épargne récupérée rapidement, vous pourrez vous concentrer sur les autres dettes.

63) N’écoutez pas votre banquier

Vous avez envie de placer de l’argent, la dernière chose à faire est de consulter votre banquier. Ce dernier va vous présenter les produits émis par sa propre banque, qui sont très souvent plus chers et moins performants que des produits vendus par des banques en ligne (assurance vies, fonds indiciels, etc.). Rappelez vous que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Santé et beauté

Les dépenses de santé pèsent dans le budget des ménages. En France, on estime que le budget annuel est de 715€, dont 232€ de reste à charge pour l’assuré. Voici quelques astuces pour faire baisser la note et rester en pleine forme.

63) Ne mégoter par sur la santé

Faire des économies sur les dépenses de santé est rarement une bonne idée. Et notamment sur toutes les dépenses dentaires. Une carie non soignée peut se transformer en abcès dans les cas les plus extrême.

Le dentiste n’aura d’autre choix que d’arracher votre dent malade. Il faudra donc la remplacer et cela va vous coûter extrêmement cher. Plus de 1.000€ à débourser.

Bref, ne prenez pas de risque avec votre santé. Allez voir un professionnel diplômé et reconnu.

64) Optez pour un médecin du secteur 1

Pour réduire ses dépenses de santé, le réflexe numéro 1 est de se tourner vers un médecin du secteur 1, c’est-à-dire sans dépassement d’honoraires. De plus, les consultations sont prises en charge à 100%.

Annuaire Ameli.fr

Pour choisir votre professionnel de santé, la sécurité sociale a mis en place un annuaire sur internet. En consultant le site annuairesante.ameli.fr, vous aurez accès à l’ensemble des praticiens autour de chez vous.

Si vous ne trouvez pas de médecin sans dépassement d’honoraires, il existe une seconde catégorie appelée Honoraires avec dépassements maîtrisés (OPTAM). Ces médecins s’engagent à la modération tarifaire.

65) Respectez le parcours de soins

Avant de consulter un spécialiste, passer systématiquement par votre médecin généraliste (celui que vous avez déclaré à la Sécurité Sociale). En respectant ce parcours de santé, vous serez mieux remboursé (70% au lieu de 30%).

Seuls quelques spécialistes peuvent être consultés directement comme le gynécologue, le pédiatre, stomatologue et psychiatre.

66) Privilégiez les médicaments génériques

L’autre bon réflexe pour faire diminuer ses dépenses de santé est de privilégier systématiquement les médicaments génériques. Ces médicaments génériques sont conçus à partir de la molécule d’un médicament déjà autorisé, mais dont le brevet est tombé dans le domaine public.

Selon le ministère de la Santé, un médicament générique est en moyenne 30% moins cher.

Mettez votre épargne sous stéroïde

67) Suivez votre budget à la culotte

La clé du succès pour améliorer votre taux d’épargne est de suivre l’évolution de votre budget mois après mois. Notez toutes les dépenses dans un petit classeur Excel, essayez de comprendre comment l’argent sort de votre poche et ainsi vous serez en mesure d’optimiser vos dépenses pour enfin mettre de l’argent de côté.

68) Parce que vous êtes le patron (ou la patronne)

Pour épargner chaque mois, la meilleure stratégie consiste à vous payer en premier. Si vous attendez la fin du mois pour épargner, vous allez avoir tendance à prendre ce qu’il reste sur le compte. Un mois ça sera 500€, le mois suivant, il ne restera que 100€ et peut être que le troisième mois, vous serez dans la rouge.

Le problème de cette approche, c’est que tant qu’il reste de l’argent sur votre compte en banque, vous aurez tendance à vouloir le dépenser. Donc pour économiser de l’argent, pensez à virer automatiquement chaque début de mois, une partie de votre salaire sur un compte épargne.

69) Notez chaque nouvelle économie et épargnez là

À chaque fois que vous arrivez à faire une nouvelle économie, notez là sur un petit cahier ou un fichier Excel. Par exemple, vous avez gagné 100€ en renégociant votre assurance voiture ? Et bien notez ce succès dans votre petit journal de bord !

Mais attention, il faudra automatiquement épargner cette somme d’argent économisée. Plus vous augmenterez votre taux d’épargne et plus votre capital grossira vite (grâce à l’effet des intérêts cumulés).

70) Commencez tout de suite

Toutes ces astuces vont vous permettre de faire des économies substantielles, mais le problème, c’est qu’on a tendance à procrastiner. Je mettrai mon nez dans mon budget plus tard, je ferai des économies l’année prochaine, etc.

En finance personnelle, plus on commence tôt à épargner et à se construire un patrimoine, et plus celui-ci grossira vite. C’est un peu comme une boule de neige qui roule et grossit de plus en plus. Alors pour ne pas perdre de temps, faites rouler votre boule de neige dès aujourd’hui.

Prenez l’une des idées citées dans cet article et mettez-la en pratique dès maintenant. Renégociez votre assurance auto ou maison, changez d’opérateur téléphonique, passez sur une banque en ligne, etc. N’importe quoi, mais commencez aujourd’hui !

Et dans une semaine ou un mois, vous pourrez prendre une deuxième idée. Et ainsi de suite ! N’oubliez pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières.

71) Mais ne rongez pas l’os jusqu’à la moelle

Pour économiser de l’argent, il est possible de rogner sur de nombreuses dépenses comme nous l’avons vu dans cet article. Mais faire des économies ne doit pas devenir une obsession sinon, vous allez devoir adopter la mode de vie d’un ermite…

Donc pour continuer à augmenter vos économies, il faudra songer à augmenter vos revenus. Et il existe de nombreuses voies comme l’entrepreneuriat, la bourse ou l’immobilier. Mais en fonction de votre situation, il est également possible d’augmenter votre salaire (passer de nouvelle certification, changer d’employeur, etc.).

Dans cet article, vous avez découvert 71 astuces pour économiser de l’argent. Parmi toutes ces méthodes, il peut être difficile de choisir alors mon conseil numéro 1 est de prendre une idée (et une seule) et de l’appliquer tout de suite. Quelle assurance je peux renégocier tout de suite ? Est-ce que je peux faire des économies sur ma facture de téléphone ?

Dites moi en commentaire, quelle est l’astuce que vous préférez et/ou les stratégies que vous avez mis en place pour dépenser moins d’argent chaque mois.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoire mentionné par un *

  1. Bonjour,

    Tu n'as pas honte de faire ce genre d'information, tu vas mettre tant de gens au chômage : Cofidis, Malboro, Société Général, Carrefour, Neslé…

    In fine, tu vas faire baisser les bénéfices de ces sociétés, le marché actions va diminuer ainsi que ton PEA. 🙂

    Le conseil que je préfère, c'est de ce payer d'abord, je met en place un versement programmé tout les mois juste après mon versement de salaire.

    Merci pour tous ces petits conseils, j'essaie tous les jours d'optimiser mes dépenses et le plus difficile c'est de se motiver.

    1. Hello Florentin,

      Hahaha, ton commentaire m’a fait rire. Cependant, j’ai aucun remord à mettre les salariés de Marlboro au chômage.
      Les cigarettes sont un poison pour la santé ET le portefeuille !!!

      Par contre, la consommation est souvent un exutoire. Je consomme donc je suis (statut social).
      Et puis les gens préfèrent un petit plaisir rapide et immédiat à un plaisir important dans le future.
      Donc Cofidis n’a pas de mouron à se faire.

      Se payer en premier est la meilleure méthode pour mettre de l’argent de côté. Totalement d’accord !
      Merci pour ton complément.

      Alexandre

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}