Meilleurs films sur la bourse et la finance

En tant que passionné par les marchés financiers, j’adore regarder des films sur la bourse et la finance. Que ces films retracent la vie réelle de traders/investisseurs ou qu’ils soient totalement fictifs, je pense qu’on peut toujours apprendre et se divertir. Dans cet article, je vais donc vous lister mes films favoris sur le sujet.

The big short

The big short (le casse du siècle) est une adaptation cinématographique du livre du même nom, écris par le célèbre Michael Lewis.

Ce film/livre tiré de faits réels, s’intéresse au parcours de quatre investisseurs qui ont vu -avant tout le monde- la bulle immobilière qui se dessinait aux États-Unis. Après avoir vendu à découvert l’immobilier US, nos quatre outsiders vont devoir affronter la pression et les railleries de leurs supérieurs/collègues.

Margin call

Margin call est probablement le film le plus réaliste sur la finance jamais produit. Réalisé par J.C. Chandor (dont le père travaillait à Wall Street), Margin Call décrit de manière fictive la crise des subprimes de 2008.

Une banque d’affaires découvre que ses modèles d’évaluation du risque, basés sur la volatilité, sont totalement dépassés et qu’elle risque la faillite. Ce film illustre parfaitement le phénomène d’accumulation/distribution de la théorie de Dow.

Too big too fail

Le film Too big to fail (trop gros pour faire faillite) revient sur l’enchainement des évènements qui a conduit à la mise en faillite de Lehman Brothers.

Alors que la crise des subprimes emportent toutes les banques d’affaires américaines, Henry Paulson (secrétaire d’état au Trésor) est chargé par le président de mettre en place un plan de sauvetage du système bancaire. Le retracement des évènements quasiment heure par heure permet de comprendre pourquoi ni Warren Buffett, le gouvernement américain ou des banques concurrentes n’ont sauvé Lehman Brothers.

L’outsider

L’ousider relate l’histoire de Jérome Kerviel depuis son embauche à la Société Générale jusqu’à l’éclatement du scandale à 5 milliards d’euros.

En 2000, Jérome Kerviel intègre le middle-office (opérations de contrôle) de la banque de La Défense. Mais grâce à son travail et ses compétences informatiques, le jeune homme va se faire repérer par des traders qui lui proposeront un poste en salle des marchés.

Alors que son travaille consiste à réaliser des opérations de couverture ou d’arbitrage sur des contrats dérivés, le jeune trader prend de plus en plus de risque en spéculant sur des contrats futures… Vous connaissez la suite de l’histoire.

Loup de Wall Street

Le Loup de Wall Street relate la vie fantasque du courtier Jordan Belfort. Dans les années 80, le jeune homme avide commence sa carrière à Wall Street en tant que courtier (et non trader). Son patron lui enseigne que les rois de la bourse sont en réalités les courtiers puisqu’ils se rémunèrent via des commissions peut importe que les marchés montent ou baissent

Mais après la faillite de son employeur, Jordan Belfort va se reconvertir dans la vente d’actions non cotées et de peny stocks qui s’échangent sur le marché OTC. Face au succès, Jordan lance sa propre firme de courtage mais il va également réaliser des opérations illégales (Pump and Dump) qui le rendront immensément riche, et qui accéléreront sa chute.

Dirty Money

Dirty Money est une série de documentaire réalisé par Netflix, sur les dérives du capitalisme. Les épisodes sont au nombre de 6 et traitent des sujets suivants :

  1. Scandale des émissions polluantes truquées Volkswagen (Dielsegate)
  2. Les crédits court terme
  3. Valeant Pharmaceuticals
  4. Le blanchiment d’argent organisé par HSBC
  5. Le trafique de sirop d’érable
  6. Les coulisses de l’empire de Donald Trump

Concernant la bourse, j’ai trouvé le reportage sur Valeant Pharmaceuticals extrêmement intéressant. Cette entreprise canadienne a mis en place un système dans lequel elle rachetait des licences/molécules puis augmentait drastiquement leur prix. L’entreprise a gagné des milliards de dollars jusqu’à ce que le scandale explose et que son cours de bourse chute.

Un fauteuil pour deux

Un fauteuil pour deux est une satire du milieu des affaires US dans les années 80. Les richissime frères Duke (patron de la banque Duke & Duke) vont faire une expérience sociale en inversant la vie d’un mendiant avec celle de leur jeune protégé, responsable des investissements chez Duke & Duke.

L’un des frère Duke pense que l’environnement conditionne un destin, alors que le second soutient le contraire. Cependant ce pari va se retourner contre eux…

Wall Street

Wall Street est le film phare des années 80 sur la finance et notamment la finance d’entreprise. Gordon Gekko, personnage fictif incarné par Michael Douglas, est en banquier d’affaire qui s’enrichit en achetant des entreprises puis en les démantelant.

Gordon Gekko n’hésite pas à frauder et à profiter d’information inconnue du grand public (délit d’initié) pour s’enrichir, ce qui précipitera sa chute.

Krach

Krach est un film français sorti en 2010 qui met en scène les aventures d’un trader français Erwan Kermor (nom bien breton comme Kerviel…). Le golden boy, expatrié à New York, va repéré un schéma récurrent pour prédire l’évolution des marchés en utilisant des variations météorologique.

Le réalisateur a donc mixé un peu de Kerviel, un peu de LTCM (fameux hedge fund dirigé par des Prix Nobel), des lieux communs sur la finance et un krach boursier pour nous sortir un film sans grand intérêt cinématographique.

D’un point de vu trading, ce film a cependant quelques enseignements à nous apporter. Beaucoup de débutants pense qu’en bourse, il faut inventer une formule mathématique complexe pour prédire les marchés et gagner de l’argent. Ces hypothèses mathématiques sont validés par des backtests mais… une fois mis en production, le modèle finit tôt ou tard par faillir.

Inutile de perdre vos temps à chercher la pierre philosophale en trading, suivez des stratégies éprouvées depuis des dizaines d’années !

Wall Street : l’argent ne dort jamais

Ce film est la suite de Wall Street, on y retrouve Gorgon Gekko qui sort de prison et qui tente de se refaire un nom à Wall Street. L’histoire se déroule pendant la crise des subprimes mais les faits sont extrêmement romancés, le film est plus divertissant qu’autre chose.

En effet Gordon Gekko tente de se re-faire un nom à Wall Street après ces longues années passées dernière les barreaux. Il va pour cela se rapprocher de son gendre et le manipuler pour arriver à ses fins.

Arbitrage

Probablement l’un des films que j’ai le moins apprécié sur la finance. On suit les aventures de Robert Miller, magnat New-Yorkais, qui s’apprête à vendre son empire. Cependant l’homme d’affaires tente de cacher une fraude comptable avant de conclure le deal.

Et vous, quel est votre film préféré sur le monde de la finance ?

3 comments
  1. Geronimo
    Geronimo
    21 septembre 2019 at 10 h 58 min

    Perso mon top 3 :
    – Margin Call
    – Big short
    – Le Sucre avec Jean Carmet et Gérard Depardieu

    Reply
  2. Alexandre
    Alexandre • Post Author •
    22 septembre 2019 at 9 h 45 min

    Merci Geronimo pour ta participation. Je n’ai jamais vu Le Sucre, je vais essayer de le trouver en vod.

    Alexandre

    Reply
  3. JM Trading
    JM Trading
    22 septembre 2019 at 13 h 58 min

    Bonjour,

    Dans la même veine que l’Outsider, il y a Trader qui raconte l’histoire de Nick Leeson, trader britannique à Singapour, qui a provoqué la faillite de la banque Barings fin des années 90.

    Reply
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *