Analyse marchés US au 03/05/2019

Cette semaine, le Nasdaq 100 et le S&P 500 ont une fois de plus terminé sur leur plus haut, le Dow Jones reste toujours un peu à la traine. Cette hausse des marchés est à mettre sur le compte des chiffres du chômage aux USA, qui ont atteint un point bas à 3.6% (tandis que la France culmine toujours à 8.8%).

Chômage aux USA depuis 1950

Cette folle hausse des marchés pourrait être temporairement ralentie/stoppée par des résistances graphiques. En effet, le S&P 500 s’approche des 3000 points alors que le Nasdaq 100 arrive sur les 8000 points. Les marchés pourraient mettre plusieurs semaines avant de casser ces résistances.

S&P 500
Nasdaq 100

Mais cette hausse des marchés est confirmée par nos indicateurs de participation puisque la ligne des avancées/déclins a enregistré un nouveau plus haut.

Ligne des avancées/déclins

Cependant, nos indicateurs de sentiment sont au plus haut. Selon l’étude hebdomadaire de l’American Association of Individual Investors (AAII), les acheteurs (bulls) sont presque deux fois plus nombreux que les vendeurs (bears), le mouvement risque donc de s’essouffler faute de nouveaux acheteurs.

Sentiment des investisseurs individuels américains

La courbe des taux continue de s’inverser mais ça, personne n’en parle, c’est so 2018 ! Et comme nous le verrons prochainement, la courbe des taux ne permet pas de timer précisément un krach.

Courbe des taux des obligations du trésor US : 10 ans vs. 3 mois

Bref, rien de nouveau à l’horizon. Les marchés restent orientés à la hausse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *