Analyse marchés US au 03/01/2020

La première semaine boursière de l’année aura été marquée par un timide retour de la volatilité. Et non ce n’est pas la guerre commerciale avec la Chine qui pointe le bout de son nez. Mais le coup de frein boursier vient de tensions géopolitiques entre Washington et Téhéran.

En effet, le président Donald Trump a ordonné l’élimination du général iranien Qassem Soleimani, provoquant la hausse du cours du pétrole.

Deuxième événement notable de la semaine, la publication de l’indice PMI Manufacturier aux USA. Et à la surprise générale, la publication de décembre 2019 était plutôt mauvaise. En effet l’indice de confiance des directeurs d’achat atteint seulement le seuil de 47,2.

Cette mauvaise publication pourrait être synonyme de nouvelle baisse des taux aux USA.

Comparaison S&P 500 vs. PMI Manufacturier

Cependant et contrairement à ce que nous disent les médias, le PMI ne constitue pas un indicateur de récession fiable. En 2008, les marchés avaient déjà krachés alors que le PMI Manufacturier était au-dessus du seuil de 50, qui est pourtant signe d’expansion de l’économie…

Bref sur la semaine, nos trois indices de références terminent en ordre dispersé. Le Dow Jones 30 et le S&P 500 perdent respectivement 0.05 et 0.16% alors que le Nasdaq 100 gagne 0.26% !

Nasdaq 100 au 01/03/2020

Par ailleurs, le Vix (indice mesurant de volatilité implicite du S&P 500) a grimpé de 12% sur la séance du vendredi 3 janvier mais sur la semaine, la hausse n’est que de 4%… Avec un Vix à 14, le S&P 500 est toujours sur des niveaux de volatilité très faibles.

Vix au 03/01/2020

L’A/D Line (ligne des avancées – déclins) nous confirme qu’il n’y a pas de dégagement panique sur les marchés actions américains. Une baisse des marchés constituerait donc une formidable opportunité d’achat à long terme.

Ligne des avancées/déclins au 03/01/2020

Les tensions géopolitiques ont un peu effrayé les petits porteurs américains, le Bull/Bear ratio est légèrement en retrait cette semaine. Pour rappel, cette étude est publiée le jeudi donc avant que les mauvais chiffres des PMI US ne soient publiés.

Bull/Bear ratio au 03/01/2020

Pas de changement sur le plan de trading à long terme. Concernant la stratégie de swing trading avec du levier, je remonte mon premier niveau d’achat sur le Nasdaq 100 à 8450 points.

Mercredi prochain, ne ratez pas l’article sur l’ETF le plus performant de la cote parisienne (et surtout éligible PEA). Bonne rentrée à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *

Analyse des marchés et idées d'investissement sur action.

Abonnez vous à la newsletter de BlogBourse.net