Analyse marchés US au 21/06/2019

Cette semaine, le S&P500 a enregistré un record historique en clôturant à 2950 points. Ce record est à mettre au compte de la FED et de son président, Jerome Powell qui a prononcé un discours accommodant. En effet, la Banque Centrale Américaine pourrait abaisser son principal taux directeur (fed funds rate) pour accompagner la reprise économique.

Record sur le S&P 500

Du côté de nos indicateurs de participations, les signaux restent au vert. D’ailleurs la semaine précédente, je notais le retard de l’Adline Common stock (actions ordinaires). Mais cette semaine, cette ligne des avancées / déclins vient de rattraper son retard et enregistre un nouveau plus haut, écartant ainsi les risques de krach boursier imminent.

Ligne d’avancée / déclin au plus haut

De plus, les nouveaux plus hauts à 52 semaines restent largement supérieurs aux nouveaux plus bas.

Nouveaux plus hauts/bas à 52 semaines

Avec des plus hauts de plus en plus hauts sur les indices et la ligne des avancées / déclins, la théorie de dow nous confirme que la tendance reste haussière à long terme.

A court terme, il est intéressant de noter que la foule est encore loin d’un extrême d’optimisme. En cas d’accord commercial entre la Chine et les USA au sommet du G20 (27 et 28 juin prochain), les marchés US pourraient atteindre de nouveau record.

AAII à 0.92 : 29% acheteur vs 32% vendeurs
Peur et avidité

Bonne semaine de trading !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *