Analyse marchés US au 29/05/2020

Pour cause de week end particulièrement ensoleillé, l’analyse hebdo sera succinct. De toute manière, les marchés ne cessent de monter, peu importe les élucubrations de Trump sur Twitter…

En effet, les marchés sont dans une forme olympique. Les principaux indices ont effacé la grande majorité de leur perte depuis le début de la crise du Covid. Regardez plutôt ce tableau publié par Ycharts. Le Nasdaq 100 a récupéré 96,5% de sa baisse et gagne même 8,5% depuis le 1er janvier.

Le Russell 2000, qui suit les petites capitalisation, est un peu à la traine. Mais quand on regarde les indicateurs de participation, ce n’est pas une surprise. En ces périodes troubles, les gros investisseurs préfèrent acheter des sociétés solides (blue chips) comme Apple, Coca-Cola, etc.

Cependant cette semaine, les indicateurs de participation ont pris un peu de hauteur. Alors que la ligne des avancées/déclins patinait depuis quelques semaine, elle est venue enregistrer un nouveau plus haut cette semaine.

A/D Line au 29/05/2020

De plus, le nombre d’actions, cotant au-dessus de leur moyenne mobile à 50 jours, a dépassé le seuil de 85% cette semaine. Ce seuil à toujours confirmé la fin d’un bull market (et même des corrections).

% actions > MM50

Les bears (baissiers), qui criaient au dead cat bounce (rebond du chat mort), ont raté l’une des plus belles hausses du S&P 500. L’indice phare de la bourse de New York a d’ailleurs clôturé au-dessus de sa moyenne mobile à 30 semaines, cassant ainsi la résistance des 3000 points.

S&P 500 au 29/05/2020

Quand cette hausse infernale va t-elle s’arrêter ? Difficile à dire aujourd’hui… Même les Tweets de Trump et la guerre froide entre Washington et Pékin ne font pas bouger les indices…

Washington focalise son attention sur Hong-Kong et non sur le commerce. La prise de contrôle de Pékin sur l’ancienne colonie britannique n’est une surprise pour personne…

D’ailleurs, mon oscillateur basé sur le sentiment de peur des investisseurs ne fait pas de nouveau sommet… La situation tend à se normaliser jour après jour.

Oscillateur 29/05/2020

Bien sûr, tout n’est pas réglé. Le Covid continue de tuer et la situation économique reste préoccupante pour les entreprises et les ménages. Mais les marchés anticipent un retour à la normale dans les prochains mois.

Bref, dans ce contexte, je profite de chaque correction (même minime) pour renforcer mes positions acheteuses. Par exemple, cette semaine, j’ai acheté 3 LQQ (Nasdaq 100 levier 2) à 330€.

Bonne semaine à vous !

2 commentaires
  1. steph
    steph
    3 juin 2020 à 13 h 55 min

    Bonjour Alexandre pensez vous que le LQQ puisse remonter à ses plus haut de février (+ de 400 euros) ?

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      3 juin 2020 à 15 h 30 min

      Bonjour Steph,

      Le Nasdaq 100 est revenu sur ses plus hauts, mais le LQQ est encore loin.. Deux raisons :
      – L’effet change (le dollars a grimpé)
      – Le beta slippage pendant la chute des indices

      Va t-il revenir sur ses plus hauts ? Je pense que oui, c’est le scénario que je joue.
      Quand ? Aucune idée, je suis le mouvement. Même si j’aimerai qu’il baisse un peu pour me permettre d’en acheter d’avantages.

      Alexandre

      Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *