Analyse marchés US au 05/06/2020

Cette semaine, les derniers bears (baissiers) ont capitulé face à la hausse incroyable des marchés. Les indices US reviennent sur leurs précédents plus hauts, c’est tout bonnement dingue !

Si vous suivez ce blog, vous savez que j’achète depuis le début avril et la divergence sur le Vix. Mais jamais je n’aurai pu penser que la hausse soit si rapide… J’ai encore du cash à investir (suite à une vente immobilière) mais, j’ai beaucoup de mal à acheter sur ces niveaux de prix.

Bon trêve de bavardage, faisons un point sur la situation économique et technique.

Le débrief de la semaine

L’économie repart à la hausse

L’économie américaine a créé la surprise ce vendredi. Alors que tous les économistes s’attendaient à une destruction de 7,5 millions d’emplois au mois de mai, l’économie US a créé 2,5 millions d’emplois.

Donald Trump n’a pas tardé a exprimer sa joie sur Twitter, moquant le consensus d’experts au passage. « Les experts disaient que nous détruirions 7,5 millions d’emplois en mai… mais nous en avons créé 2,5 millions !« 

Cette bonne statistique s’accompagne par une autre statistique intéressante : la baisse du salaire moyen aux USA. En apparence, on pourrait penser que c’est une mauvaise chose mais c’est le signe que les salariés les moins bien payés (qui ont été les premiers à souffrir de la crise) retournent au travail.

Ces chiffres de l’emploi viennent soutenir la thèse d’une reprise en V de l’économie. D’ailleurs Donald Trump, avec sa grande mesure, a commenté lors d’une conférence de presse : « Ce n’est plus un V, c’est une fusée« .

Comme dirait notre ami Warren Buffett : « Ne jamais parier contre l’Amérique« .

Warren Buffett, AG 2020

Buffett a t’il perdu la main ?

En parlant de Buffett, n’aurait-il pas perdu la main en bourse ? Pendant la crise du Covid-19, Warren Buffett n’a pas profité de la baisse des actions pour en acheter. L’Oracle d’Omaha a d’ailleurs vendu ses participations dans le secteur aérien et allégé quelques bancaires.

D’ailleurs vendredi, Donald Trump a déclaré « Warren Buffett a vendu des compagnies aériennes, il y a quelques temps. Il a eu raison toute sa vie, mais parfois même quelqu’un comme Buffett – j’ai beaucoup de respect pour Warren Buffett- fait des erreurs. Il aurait dû garder ses actions, parce que le cours des compagnies aériennes a explosé aujourd’hui« .

Alors Buffett a t-il perdu la main ? Pourquoi conserve t-il autant de cash ?

Lors de l’assemblée générale de Berkshire Hathaway, le milliardaire avait affirmé qu’il conservait du cash pour soutenir ses activités type assurance. En cas de sinistre important (ouragan, tremblement de terre, etc.), son groupe serait le premier à sortir le chéquier pour couvrir les sinistres.

J’ai un peu de mal à croire cette explication… Je pense que Buffett n’a rien pu acheter à cause de la FED, qui lui a coupé l’herbe sous le pied. Le milliardaire pensait venir en aide aux sociétés en mal de financement (comme en 2008, lorsqu’il a soutenu à Goldman Sachs). Mais l’argent gratuit déversé par les Banques Centrales a contre carré ses plans.

L’analyse technique

Tous les grands indices sont dans le vert. L’Europe en tête puisque les bourses du vieux continent gagnent autour des 10% sur la semaine. Chose inhabituelle, le Nasdaq 100 réalise la moins bonne performance hebdomadaire !

Indice au 05/06/2020

Dorénavant, le Nasdaq 100, S&P 500 et le Dow Jones 30 cotent au-dessus de leur moyenne mobile à 30 semaines ! Mais seule la moyenne mobile du Nasdaq 100 est ascendante. D’ailleurs, le Nasdaq 100 vient de battre son record historique en clôturant à 9824 points…

Nasdaq 100 au 06/05/2020

Des plus hauts de plus en plus haut, comme dans la théorie de dow. Mais cette hausse est-elle confirmée par nos indicateurs de participation ? Oui, oui et encore oui !!! La ligne des avancées/déclins est en avance sur le Dow Jones 30 et surtout, elle est proche de faire un nouveau plus.

Ligne des avancées/déclins au 05/06/2020

De plus, le nombre d’actions cotant au-dessus de leur moyenne mobile à 150 jours s’approche de la zone des 50%. Bref, toute la cote participe à la hausse des indices. D’ailleurs, cette semaine, on a pu voir que les secteurs, qui avaient subit de plein fouet la crise (aéronautique, banque, immobilier), ont fortement rebondi.

% Actions > MM150 jours

Les opérateurs font des arbitrages, ils prennent leurs bénéfices sur les actions qui ont beaucoup monter et vont chercher du rendement sur les valeurs les plus touchées par la crise !

Bref, les indicateurs techniques tournent les uns après les autres aux verts. Cependant les indicateurs de sentiment sont quant à eux sur des extrêmes d’optimisme. À croire que le risque à complément disparu ?! De toute manière, si les marchés baissent, les banques centrales seront là pour soutenir les actions… Les marchés sont drogués aux champignons psychédéliques.

L’Equity Put Call Ratio est sur un niveau historiquement bas, à 0.43 ! Quand on atteint un tel niveau, les corrections (de quelques pourcents) ne sont pas rares.

Equity Put Call Ratio au 05/06/2020

Dans ce contexte, il est difficile d’acheter les plus hauts. Mais il est également frustrant de voir le marché grimper sans nous. Le fameux effet FOMO (fear of missing out, peur de rater le train). Il faut rester sélectif dans ce contexte et ne pas se jeter sur la moindre opportunité ! N’hésitez pas à lire mon article sur quand investir en bourse ?

Ma semaine sur les marchés

Semaine plutôt calme pour moi, j’ai acheté un ETF sur le pétrole, éligible au PEA. Il s’agit du Lyxor STOXX 600 Oil and Gas (LU1834988278), qui permet d’investir sur les compagnies pétrolières (Total, BP, etc.) et para-pétrolières. J’achète tardivement, j’aurais pû/dû être plus agressif avec du recul. Les indicateur sur le pétrole et notamment sur les futures se normalisaient depuis quelques semaines.

J’ai également loupé le décollage de l’action Airbus. Le cours du constructeur aéronautique a gagné près de 40% cette semaine. Suite au break-out (cassure de la résistance), j’avais mis un ordre limite à 65€ espérant une petite correction jeudi. Mais le cours de l’action est grimpé directement à 80€…

Cours AIRBUS au 05/06/2020

Globalement, la baisse et la hausse de cet hiver ont été tellement violentes que mes stratégies d’intervention sur actions (en hebdo) sont très en retard. Il faut descendre dans les unités de temps plus courtes (daily, 4h) et surtout changer ses moyennes mobiles… Bref, n’étant pas très confortable en sortant de mes stratégies, je préfère rater le mouvement, plutôt que de me mettre en danger.

Pas de renforcement sur tracker cette semaine, j’ai simplement placé quelques ordres limites. Cependant je m’interroge sur la pertinence d’arbitrer mes ETF US pour des ETF Européens. En effet, les indices US sont revenus sur leurs plus hauts, alors qu’il reste une forte marge de progression sur le CAC 40 par exemple.

Bonne semaine de trading à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *