Analyse marchés US au 02/08/2019

Le mois d’aout débute avec un fort retour de la volatilité. En effet, les déclarations de la FED (baisse des taux moindre qu’espérée) et du président Trump qui relance la guerre commerciale ont pesé sur la performance des marchés.

Comme d’habitude la charge est venue du compte Twitter de Donald Trump. Le président des États-Unis a annoncé une hausse de 10% des tarifs douaniers sur les importations chinoises au 1er septembre. Trump craint que la Chine ralentisse volontairement la signature de l’accord jusqu’au prochaine élection et qu’elle parie sur un retour des démocrates au pouvoir.

Tweets de Donald Trump

Les marchés ont ainsi logiquement dévissés en fin de semaine. Le Dow Jones a perdu 2.7%, le S&P500 affiche une perte de 3% et le Nasdaq 100 à quant à lui baissé de 3.85%.

Nasdaq100 au 02/08/2019

Les indicateurs de participation baissent moins rapidement que les grands indices. Je constate toujours une légère divergence entre l’adline action ordinaire et l’adline all share (action ordinaire + préférentielle). Cette divergence peut s’expliquer par la baisse des taux annoncée par la FED cette semaine.

Tout comme une obligation, une action préférentielle va s’apprécier lors de la baisse des taux et perdre de la valeur lors d’une augmentation.

A/D Line All shares au 02/08/2019
A/D Line Common shares au 02/08/2019
55% des actions du NYSE sont au dessus de leur MM à 150 jours

Ce retour des tensions commerciales marquent également le retour de la peur des investisseurs. L’indice Peur et Avidité publié par CNN est de retour dans le camp de la peur.

Par conséquent, le Vix est logiquement en hausse de 45%. Les acheteurs de Put ou de straddle ont probablement réalisé une belle performance cette semaine.

Vix au 02/08/2019

Cependant toute cette agitation ne remet pas en cause la tendance haussière à long terme. Elle représente même une belle opportunité d’achat pour les investisseurs. Bien évidement, ces achats doivent être réalisés progressivement et sans prendre de levier démesuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *