Analyse marchés US au 27/09/2019

Cette dernière semaine de septembre de 2019 aura été marquée par de nombreux évènements politiques et financiers. Tout d’abord la Fed a du injecter pas moins de 270 milliards de dollars pour faire fonctionner le marché interbancaire. Deux thèses s’opposent pour expliquer cet assèchement de la liquidité :

  • augmentation des déficits US et réduction du portefeuille d’actifs de la Fed : pour se refinancer à court terme, les banques ne peuvent plus les vendre leurs obligations du trésor à la Fed et doivent se refinancer via le marché interbancaire (repo : les obligations US sont utilisées comme garantie) ;
  • une ou plusieurs banques américaines seraient en grande difficulté, jetant l’opprobre sur la totalité du marché.

La première explication semble la plus plausible et constitue un vrai stress-test sur la bulle créée par les banques centrales. Les banques notamment en Europe ont été gavées de dettes souveraines, qui sont considérées comme parfaitement liquide même en cas de stress de liquidité sur les marchés.

Par ailleurs, Donald Trump continue d’alimenter la volatilité sur le marché action. Tout d’abord il fait face à un nouveau scandale qui pourrait conduire à sa destitution (impeachment). En effet Trump aurait demandé au président Ukrainien qu’il enquête sur le fils de Joe Biden (son principal adversaire).

Harcèlement présidentiel !

De plus, Donald Trump songe à exclure les entreprises chinoises de Wall Street. Les deux nations doivent se rencontrer en octobre prochain afin de trouver un accord sur le commerce… stay tuned !

Avec toutes ces tensions, on pourrait penser que les marchés corrigeraient sévèrement mais il n’en est rien ! Le Dow Jones perd 0.43%, le S&P 500 baisse de 1% et le Nasdaq 100 est en rempli de 1.81%. Il y a donc un fort courant acheteur sur les actions américaines.

Nasdaq 100 au 27/09/2019

De plus, l’A/D Line reste à des sommets historiques. Les investisseurs américains achètent l’ensemble de la cote et pas seulement les blue-chips.

Ligne des avancées/Déclins

La semaine précédente, je n’ai rien acheté ou vendu. J’attends toujours que le Nasdaq vienne jouer avec sa moyenne mobile à 30 semaines pour utiliser mes premières munitions (à l’achat).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *