Analyse marchés US au 06/03/2020

Deuxième semaine mouvementée en bourse sur fond de crainte d’une pandémie mondiale. Ni la baisse de taux réalisée par la FED, ni les bonnes nouvelles économiques n’ont suffit à soutenir les marchés.

Retour sur les événements financiers et économiques de la semaine

Mardi la Réserve Fédérale Américaine a annoncé une spectaculaire baisse de son principal taux directeur de 50 points de base. L’objectif de la FED est de soutenir l’économie américaine et à restaurer la confiance des investisseurs. Malheureusement le bazooka monétaire n’a eu aucune indécence sur la bourse de New York.

Impact de la baisse de taux sur le Nasdaq 100

Autre annonce économique attendue par les marchés, la publication de l’emploi US. Selon le Bureau of Labour Statistics, 273.000 emplois non agricoles ont été créés (attendu 175.000). De plus, le taux de chômage baisse de 0,1 point à 3,5%.

Mais face aux craintes de pandémie mondiale, les marchés US ont terminé légèrement à la hausse. Et seul le Nasdaq 100 clôture sa semaine au dessus de sa moyenne mobile à 30 semaines.

Nasdaq 100 au 06/03/2020

Mais avant de regarder nos indicateurs techniques, faisons le point sur le Covid-19.

Point sur le Coronavirus

Le Coronavirus continue sa propagation à travers le monde. Selon l’OMS, 92 pays sont désormais touchés par l’épidémie pour plus de 100.000 cas et plus de 3500 morts.

Cas de coronavirus au 06/03/2020

Le nombre de cas en Chine semble ralentir mais l’épidémie continue de se propager au reste du monde.

Cependant je me faisais une petite réflexion concernant les chiffres communiqués sur le Coronavirus. Selon l’Université John Hopkins, qui recense les infections, décès et guérison, la Chine a connu 82.000 infections. Rapportés à sa population (1,386 milliards d’habitants), 0.006% des habitants ont été contaminés.

Aujourd’hui l’Italie dénombre 4650 cas (pour 60 millions d’habitants), soit un taux d’infection de 0,007% légèrement supérieur à la Chine.

Face à ces ratios, je me pose quelques questions :

  • les chiffres chinois sont-ils sous-évalués ?
  • l’Italie a t-elle connu le pic de la contagion ?
  • l’Italie aurait-elle totalement faillit à freiner la propagation du virus ?

Sans compétence particulière en médecine, je ne peux répondre à ces questions…

L’analyse des marchés américains

En début de semaine, les indices ont tenté de rebondir mais face à la propagation du virus, ils n’ont cessé de baisser jour après jour, sans pour autant casser leur précédent plus bas. La correction des trois grands indices US est comprise entre 15 et 16% !

Maintenant la question qui nous intéresse est : sommes nous au début ou à la fin de la baisse ? Pour moi, le risque de krach boursier est quai-nul, l’économie US se porte bien, la liquidité est abondante ET les grands investisseurs restent très investis.

En effet, le risque de crise boursière s’accroit lorsque les grands investisseurs sifflent la fin de la partie. Et cela se mesure notamment grâce à un indicateur nommé A/D Line et qui mesure l’étendu du marché.

Un krach se produit alors que l’A/D Line a réalisé son sommet plusieurs mois (4-5 minimum) avant le Dow Jones 30, comme démontré par Stan Weinstein dans son excellent livre. Actuellement, le dernier plus haut de l’A/D Line a été enregistré fin janvier 2020.

Nous sommes donc bien dans une correction sévère des indices. Cette semaine l’A/D Line a baissé plus rapidement que le Dow Jones 30, enregistrant même un nouveau point bas. Signe que la correction pourrait aller un peu plus loin dans les prochaines semaines.

Par ailleurs, le Vix a lui aussi battu son précédemment niveau, clôturant à 41,94.

Les marchés sont particulièrement agités mais les professionnels et les particuliers traversent la tempête différemment. L’analyse des volumes sur l’ETF QQQ (Nasdaq 100) montre que les particuliers (small players) vendent alors que les investisseurs institutionnels achètent massivement.

Ma semaine sur les marchés

Cette semaine, je n’ai rien fait sur les marchés. J’ai seulement paramétré quelques ordres limites sur des niveaux qui m’intéressent. Cependant j’ai viré des fonds sur mon PEA pour profiter de cette période de solde ! Air Liquide, Total ou Bouygues redeviennent attractifs à mes yeux. La semaine prochaine, je compte également arbitrer mon PEE pour acheter des fonds actions.

Attention, les États-Unis passent à l’heure d’été ce week-end. Les marchés US ouvriront (et fermeront) donc avec 1 heure d’avance. Début de la séance à 14h30 et fin à 21h.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *