Analyse marchés US au 06/11/2020

Semaine ô combien importante sur les marchés puisque nous avons vécu l’élection présidentielle aux États-Unis. Et malgré les déclarations de Donald Trump sur Twitter:

Le 46e président des États-Unis est Joe Biden. Bon encore une fois, les médias et les prévisionnistes se sont totalement plantés…Ces derniers pensaient que Biden serait largement gagnant mais dans de nombreux états, seulement quelques milliers de votes séparaient les deux candidats.

Élection US 2020

Cependant Donald Trump n’accepte pas la défaite. Toute la semaine, il a martelé que cette élection était frauduleuse et qu’il fallait arrêter de compter les votes à distance, très largement favorable à Joe Biden.

Dans les prochains jours, Trump devrait user de tous les recours juridiques à sa disposition pour faire annuler certains comptages. Affaire à suivre…

Très tôt dans la semaine, les marchés ont anticipé la victoire du démocrate Joe Biden. Mercredi, alors que la majorité des états avaient rendu leur verdict, le Nasdaq 100 grimpait de plus de 4% !

L’analyse hebdo

D’ailleurs sur la semaine, les indices américains et européens ont terminé dans le vert, gagnants en moyenne 7 % sur la semaine. Le Nasdaq 100 a quant à lui gagner un peu plus de 9% sur la semaine…

Perf hebdo des marchés au 06/11/2020

En début de semaine, le Nasdaq est venu chercher sa zone de support (autour des 11000-11200 points) avant de partir plein nord, comme une fusée. Direction ses plus hauts historiques !

Nasdaq 100 au 06/11/2020

Notre ligne des avancées/déclins suit également le mouvement, mais son rebond est moins spectaculaire. Depuis la fin août, les indices sont portés par les grandes capitalisations alors que les plus petites entreprises souffrent…

Regardez le pourcentage d’actions qui cotent au-dessus de leur moyenne mobile à 150 jours. Il baisse peu à peu, les rebonds sont moins francs.

% actions > MM150 jours au 11/06/2020

De plus les indicateurs de sentiment sont toujours sur des niveaux extrêmes d’avidité. Suite à l’élection US, notre Equity Put Call ratio s’est rapidement écroulée… Les investisseurs (la foule) continuent d’acheter massivement des options d’achat (perspectives haussières).

EPCR au 11/06/2020

Par ailleurs, la volatilité reste élevée (même si elle a beaucoup diminué depuis l’élection. Le Vix baisse de quasiment 35% cette semaine, mais il cote toujours autour des 25. Notre Trader Fear Index est sorti de la zone rouge, mais il reste quand même sur des niveaux de peur.

Trader Fear Index au 11/06/2020

À long terme, je n’anticipe pas de krach imminent. Cependant à court terme, et face aux contestations de Donald Trump, les marchés pourraient rester agiter. Dans cette optique, je reste donc acheteur de toutes les corrections.

Ma semaine sur les marchés

Cette semaine, j’ai acheté quelques LQQ avant l’élection 440€. Puis mercredi matin, voyant que Biden allait gagner et que le Nasdaq devenait hyper haussier, j’ai acheté une belle position sur le LQQ à 462€ ! J’ai également acheté quelques ETF sur le S&P 500 au cours de la semaine.

Bref, j’ai bien profité de la semaine pour faire mes emplettes.

Grâce à la hausse du Nasdaq, la valeur de mes options (vendues) s’est écroulée. Pour rappel, j’ai vendu 2 puts sur l’ETF TQQQ:

  • Strike 95$, échéance 20 Novembre (515$ de prime)
  • Strike 100$, échéance 18 Décembre (676$ de prime)

Ma première option (strike à 95$) arrive a échéance le 20 novembre, je devrais encaisser 100% de la prime, c’est-à-dire 515$. La semaine prochaine (ou la suivante), je vais donc roller cette position sur l’échéance de Janvier 2021. Espérons que le Nasdaq 100 baisse un peu pour améliorer mon point d’entrée (ou la valeur de la prime encaissée).

Par ailleurs, pour profité de la baisse de la volatilité, j’ai tenté une vente de put sur un ETF Vix (le SVXY, qui short le Vix avec un levier de 0.5) mais je n’ai pas été exécuté. J’ai été un peu trop gourmand sur la prime demandée…

L’activité de vente d’options est considérée comme dangereuse (gain limité et risque illimité). Par conséquent, il faut se former sérieusement, faire du paper trading pour comprendre ce marché si particulier et se fixer des règles contraignantes. De plus, je n’investis qu’une part marginale de mon patrimoine sur cette stratégie !

Cependant cette manière d’investir correspond parfaitement à mon tempérament (swing trading à 45-60 jours, érosion de la valeur temps, etc.). Je songe de plus en plus à fermer mon compte CFD, et ainsi rapatrier les fonds sur ce compte options.

Au revoir mister president

Les délires « tweetereuses » de Trump vous certainement me manquer. Rappelez-vous de ce photomontage où il a collé sa tête sur le corps de Rocky Balboa.

Ou ce clip de campagne diffusé la veille du vote.

Bonne semaine sur les marchés !

11 commentaires
  1. Nico
    Nico
    8 novembre 2020 à 20 h 09 min

    Bonjour,

    Merci pour l’analyse. 🙂 Ça se présente bien mieux d’un tour ça j’ai l’impression. On a passé les turbulences des élections sans encombres au final. Corona on est en plein dedans. A part si Biden annonce un confinement général après son investiture, ça devrait être plutôt bullish ces prochains mois non ?

    Le Trader Fear Index ça correspond à celui de CNN? C’est un graphique sur tu fais toi même ?

    Bonne semaine !

    Nico

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      8 novembre 2020 à 20 h 54 min

      Hello Nico,

      Pas d’alerte sur les indicateurs techniques, je reste bull !
      Le Trader Fear Index est par moi même, à partir de données sur la vol, sur les options, le sentiment de marché, etc.

      Alexandre

      Répondre
  2. Jérémy
    Jérémy
    8 novembre 2020 à 20 h 19 min

    Hello !
    Merci pour l’analyse alexandre.

    Je pense aussi racheter dès la première correction (j’aurai mieux fait de ne pas timer le marché encore une fois…)

    Problème : y en aura t’il une cette semaine?

    Bonne soirée à tous !

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      8 novembre 2020 à 20 h 57 min

      Hello Jérémy,

      Oui perso, le timing de marché sur LQQ (correction) ne m’a jamais vraiment réussi.
      Pour réduire la pression du LQQ, j’ai pris la décision de rééquilibrer mes positions entre LQQ et PE500 (S&P 500).
      Bon courage,

      Alexandre

      Répondre
  3. Nico
    Nico
    10 novembre 2020 à 16 h 40 min

    Bonjour,

    on transpire là avec des LQQ. C’est clairement ciblé contre le Nasdaq. As-tu revu ta position ?

    Bonne soirée,

    Nico

    Répondre
  4. Jérémy
    Jérémy
    10 novembre 2020 à 16 h 49 min

    Ouille ouille ouille !
    D’accord avec Nico.
    Ça fait peur !

    Je reste dedans personnellement…

    Répondre
  5. Nico
    Nico
    10 novembre 2020 à 18 h 52 min

    Bon après c’est probablement qu’une correction comme il y en a eu d’autres. Mais je trouve ça plus étonnant qu’elle est lieu dans des conditions pareille… Ça prend une forme de redistribution des cartes un peu. Finit le Nasdaq ultra dominant, qui caracole en tête de tous les autres marchés. Curieux de voir comment sera la suite…

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      10 novembre 2020 à 21 h 18 min

      Hello, j’ai pas bougé mon portefeuille.

      J’ai même acheté un peu de PUST (Nasdaq 100, sans levier) ce matin.
      Avec ce vaccin, le cash sort des techs pour aller sur la « vieille » économie, qui était massacrée jusqu’à maintenant.

      Alexandre

      Répondre
        • jérémy
          jérémy
          11 novembre 2020 à 15 h 57 min

          Salut alexandre !

          Bonne nouvelle pour l’AD.

          Je suis repassé entièrement sur le LQQ personnellement, et on dirait que ca repart ajd ! 🙂

          J’ai vu que l’etf de lyxor classique était beaucoup moins cher mais est-ce bien rentable de « s’éparpiller » sur deux lignes au lieu d’une?

          A plus !

          Répondre
          • Alexandre
            Alexandre • Auteur de l'article •
            11 novembre 2020 à 16 h 40 min

            L’idée derrière l’achat du PUST est de réduire un peu le levier sur le PEA.
            En phase de baisse, quand on a une grosse position sur le LQQ, c’est assez compliqué à tenir psychologiquement.

            Bien sûr, je réduis la rentabilité du portefeuille mais, je me tranquillise un peu l’esprit en faisant ça.
            Cependant, le LQQ représente toujours >50% de mon PEA ^^

            Alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *