Analyse marchés US au 13/11/2020

Après les élections américaines, cette semaine aura encore une fois été agitée. En effet, le laboratoire américain Pfizer a lancé une bombe lundi juste avant l’ouverture des marchés US. Le vaccin contre le Covid 19, développé par Pfizer et son partenaire BioNTech, serait efficace à 90% !

Pfizer : un nouvel espoir

Cette annonce a généré un vent d’espoir sur les marchés financiers, le S&P 500 a gagné jusqu’à 4% en séance. Mais cette annonce a également soulevé de nombreuses questions. Tout d’abord, cette annonce intervient à l’issue de la phase 3 (dernière étape avant la commercialisation). Si vous n’êtes pas un connaisseur de biotech, on peut résumer les phases ainsi :

  • Phase 1 : étudier de la non toxicité
  • Phase 2 : étudier de l’efficacité de la molécule
  • Phase 3 : démonter l’efficacité du nouveau médicament (par rapport au placebo ou à un médicament déjà existant).

Sur les 44.000 participants à la phase 3, 94 personnes ont été infectées par le Covid-19. Et y regardant de plus près, parmi les infectés:

  • 80 avaient reçu le placebo,
  • 14 avaient reçu le vaccin.

Alors, je vais être honnête, je n’y connais rien en biotech et en développement de vaccin. Je ne sais pas si ces chiffres sont bons (ou pas), mais si la communauté scientifique s’emballe, c’est probablement parce qu’on est sur la bonne voie !

Cependant, cette même communauté scientifique appelle à la prudence et surtout, attend des précisions sur cette étude de Pfizer.

L’analyse de la semaine

Dans tous les cas, cette annonce de Pfizer a provoqué une véritable rotation sectorielle. Comme on peut le voir sur les performances hebdomadaires des marchés, seul le Nasdaq est en baisse.

Performance hebdo des indices

Faire tourner son portefeuille ?

La vieille économie prend sa revanche sur les entreprises technologiques. Une entreprise comme Zoom (spécialisée dans les téléconférences) a perdu 20% sur la semaine, tandis qu’une société comme Simon Property Group (qui gère de centres commerciaux) a gagné 20% !

Alors faut-il lâcher le Nasdaq 100 et acheter le Russell 2000, indice des petites capitalisations boursières ? La question est légitime, les small caps sous-performent les grosses capitalisations depuis 2018. C’est probablement l’heure de la revanche des Small Caps ?

Problème, en haut de cycle, les small caps ont tendance à moins performer. Et il ne vous aura pas échappé que nous vivons un marché haussier depuis avril 2009. Bref, les petites sociétés vont probablement rattraper un peu leur retard, mais je ne m’attends pas à un grand chamboulement.

Et nos indicateurs techniques ?

Première bonne nouvelle de cette rotation sectorielle, les investisseurs ont acheté l’ensemble des sociétés : petites ou grosses. Par conséquent, notre ligne des avancées/déclins est en hausse et même en avance sur le Dow Jones 30.

A/D Line au 13/11/2020

Autre confirmation de la vigueur du marché, plus de 80% des actions du NYSE cotent au-dessus de leur moyenne mobile à 150 jours.

% d’actions > MM 150 jours au 13/11/2020

En d’autres mots, la liquidité est bien présente sur les marchés. Les opérateurs n’hésitent pas à acheter les plus petites sociétés, qui sont pourtant réputées plus fragiles. Historiquement (depuis 1929), on remarque que quelques mois avant un krach boursier, les opérateurs vendent massivement ces petites sociétés.

La volatilité est également en baisse, le Vix a perdu 7% cette semaine. Je suis toujours un peu dégoûté d’avoir raté mon short sur le Vix mais bon, j’avais qu’à être moins gourmand. Bref, sur la volatilité, on constate une véritable détente cette semaine, d’ailleurs notre Trader Fear Index vient de passer sous la zone rouge.

Trader Fear Index au 13/11/2020

Seule ombre au tableau, nos indicateurs de sentiment de marchés. Ces derniers sont sur des niveaux d’excès d’optimismes ! Le Bull/Bear ratio calculé par l’AAII vient de dépasser les 2, la dernière fois qu’il avait enregistré ce niveau, c’était en décembre 2019.

AAII au 13/11/2020

Techniquement, nos grands indices sont proche de leur plus haut historique. Ces sommets correspondent à des résistances importantes et difficiles à franchir. Par ailleurs, les fans de chandeliers japonais auront remarqué que le S&P 500 dessinait un DOJI cette semaine.

S&P 500 au 13/11/2020

Le Doji est un signal d’incertitude. Les acheteurs et le vendeurs ne savent pas vraiment quelle direction choisir. Héhé avec tout ça, on est un peu perdu non ?

Alors pour résumer, les fondamentaux de marché sont bons. La liquidité est là (merci les banques centrales) et profite à l’ensemble des sociétés cotées. Mais à l’approche de résistance majeur et avec des indicateurs de sentiment en surchauffent, on pourrait avoir du mal à casser ces résistances.

Bref, je ne change pas mon fusil d’épaule. Je reste haussier ! Je ne pense pas acheter le breakout s’il se produit mais, je n’hésiterai pas à acheter la moindre correction dans les prochaines semaines.

Ma semaine sur les marchés

Cette semaine, on va dire que j’ai eu beaucoup de chance. Lundi matin, j’ai renforcé ma position sur Total et sur le S&P 500. À mon retour de pause déjeuner, Total gagnait presque 15% et le S&P 500 était en hausse de 3-4% !

J’ai également mis en place une nouvelle vente de put sur le TQQQ (strike 115$, échéance 15 janvier 2021), pour un premium de 700$. Bon, j’ai été un peu moins inspiré sur ce coup, parce que le Nasdaq 100 est parti plein sud quelques minutes après.

Au cours de la semaine, j’ai essayé de mettre en place une nouvelle vente de put sur le même ETF (échéance 24 décembre 2020), mais impossible de toucher le strike et le premium qui m’intéressaient. Bref, je ne serai pas contre une baisse de 2-3% du Nasdaq la semaine prochaine.

Face à la baisse du Nasdaq 100 mardi et mercredi, j’ai renforcé mes positions sur le LQQ et j’ai ouvert une position sur l’ETF PUST. Le PUST est un ETF émis par Lyxor et trackant le Nasdaq 100 (sans levier). L’idée est toujours de réduire le levier sur le PEA, même s’il faut sacrifier une partie du rendement.

Nouveau projet complémentaire à BlogBourse.net

Sur le mois d’octobre, je n’ai pas été très présent sur BlogBourse.net, mis à part la publication des analyse hebdo. Notre petit rendez-vous du dimanche !! Non, je n’étais pas en train de dépenser mes plus values 2020 sur une plage paradisiaque (avec le Covid, c’est compliqué…).

En fait, je travaillais sur un nouveau projet. Ou plutôt un nouveau blog ! Alors rassurez vous, BlogBourse ne va pas disparaître. Mais suite à la publication d’un article sur la liberté financière, je me suis dit qu’il pourrait être intéressant de lancer un blog sur l’indépendance financière.

Aux États-Unis, il y a beaucoup de blogs sur ce thème. Et j’adore consulter ces blogs, suivre la progression de leur auteur, lire leurs trucs et astuces pour atteindre leur but. Mais en France, je n’ai rien trouvé de semblable alors, j’ai décidé de lancer mon propre blog nomme Monsieur FIRE !

Sur ce blog, je souhaite partager -en toute transparence- mon chemin vers l’indépendance financière. Mes succès, mes échecs, mes trucs et astuces, bref toutes les actions que je mets en place pour quitter la sphère infernale du Métro, Boulot, Dodo.

Alors n’hésitez pas à venir me rejoindre sur MonsieurFIRE.com et à vous inscrire à la newsletter. J’ai également enregistré une petite formation vidéo d’une heure, sur les 9 étapes que je suis pour atteindre mon but. Je partage également mes fichiers Excel pour traquer mes dépenses et les optimiser.

https://monsieurfire.com

Bonne semaine à vous sur les marchés !

PS : Si vous êtes fan de Star Wars, vous aurez probablement remarqué que dans cet article, je fais référence à deux épisodes de la saga. Saurez vous les retrouver ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire ^^

17 commentaires
  1. Nico
    Nico
    15 novembre 2020 à 17 h 22 min

    Bonjour,

    Un nouvel espoir. Le deuxième je vois pas…

    Merci pour l’analyse. 🙂 C’est vrai que c’est très hésitant en ce moment. Mais les chutes du Nasdaq dont de moins en moins fortes. J’espère que ça va enfin remonter.

    Bonne semaine !

    Nico

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      15 novembre 2020 à 19 h 38 min

      Hello Nico,

      Le deuxième est un peu caché 🙂
      Ce que j’adore avec les options (et la vente de put), c’est que malgré la hausse ou la stagnation du Nasdaq, mon profit grimpe jour après jour.

      Bonne semaine,
      Alexandre

      Répondre
  2. Dom
    Dom
    15 novembre 2020 à 18 h 01 min

    Bonjour Alexandre,
    Mauvaise nouvelle donc, je vois que vous aussi vous êtes tenté par les formations du type « l’independence financière » contrairement a ce que vous dites il y a pléthore du genre sur youtube……..(séminaires à 2000 euro…) quittez la rate race etc…..vous pourrez aussi faire des tee shirts LOL
    pour ma part, j’y vois plusieurs désagrément
    La mort a moyen terme de blogbourse.net car vous n’aurez plus le temps de le mettre a jour.
    Et désormais vous monnaierez vos interventions, meme si je peux comprendre que rien n’est gratuit sur notre planète….Bref un grande deception en fait
    amitiés

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      15 novembre 2020 à 19 h 36 min

      Bonsoir Dominique,

      Je ne vous cache pas que je suis un peu déçu par votre réaction. Votre critique est aussi blessante qu’injuste.

      Si ma priorité était de monétiser mes travaux sur internet, je l’aurais fait sur BlogBourse depuis longtemps (le trading est un sujet très très porteur pour cela). Le trafic augmente, le nombre d’inscrits également. Je reçois de nombreuses solicitations pour des conseils ou des formations, des brokers m’ont contacté pour mettre leur publicité sur le blog… et rien !

      J’aurais pu écrire sur l’indépendance financière sur le blog, mais le public de BlogBourse est différent. Ça n’aurait pas eu de sens, j’ai donc fait le choix de créer un nouveau blog. Dernière chose, je ne prévois pas de fermer BlobBourse à court / moyen /long terme.

      Alexandre

      Répondre
      • Dom
        Dom
        15 novembre 2020 à 20 h 46 min

        Je suis désolé Alexandre, mon intention n’etait pas d’etre blessant et si ça a été le cas je m’en excuse.
        Je vous suis régulièrement depuis plusieurs mois… et j’apprécie vos articles qui sont de qualité.
        J’etais juste un peu déçu. Mais je vous comprend, moi j’ai juste été incapable de sortir du métro, boulot, dodo et après 43 ans de ce régime, je suis en retraite…..alors je peux comprendre que vous ne vouliez pas subir ça…. Bonne chance pour ce nouveau blog

        Répondre
        • Alexandre
          Alexandre • Auteur de l'article •
          15 novembre 2020 à 21 h 29 min

          Merci Dominique!

          Répondre
  3. Christian
    Christian
    16 novembre 2020 à 12 h 52 min

    Bonjour, votre analyse est intéressante, cependant pourquoi le PUST et le LQQ ?
    Est ce que l’on peut dire que le LQQ est plutôt un investissement sur du cours terme ?
    Merci

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      16 novembre 2020 à 21 h 14 min

      Bonsoir Christian,

      Je garde les 2 ETF dans une optique long terme (jusq’au signal de krach).
      Cependant, je prends le PUST pour réduire le levier de mon PEA, ça me permet de passer de meilleures nuits.

      Alexandre

      Répondre
  4. tom
    tom
    19 novembre 2020 à 14 h 43 min

    Bonjour Alexandre,
    Après ces 2 semaines de hausse nous sommes à nouveau à un croisement.
    Je viens de faire un point sur mes investissement : PEE en mode tracker CAC = -8% ; PEA en mode A/V sur LQQ = +5% .
    Le NSQ-100 est à +30% (La perf de LQQ environ 50%).
    Donc je me dis que je me suis trop agité et que l’optique de long terme est meilleure.
    Ce qui m’étonne c’est que tu te places dans une optique de LT sur le NSQ avec un ETF sans levier. Tu pourrais garder la même expo au NSQ avec LQQ et avoir des liquidités pour te placer sur des titres (tes achats d’opportunité sur total; piscines &autres)

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      20 novembre 2020 à 12 h 48 min

      Hello Tom,

      C’est marrant que tu me dises ça parce que, j’ai fait la même chose cette semaine. J’avais même écrit un article « Bourse – Éloge de la paresse » mais finalement, je l’ai supprimé (je ne le trouvais pas terrible)…
      Bref, je suis dans le même cas de figure, je sous-performe très largement le LQQ. Je gagne 17% quand le LQQ gagne 51%, ça fait un peu mal!

      Je vois que ma position sur le PUST fait beaucoup parler. Elle est très très marginale par rapport à ma position sur le LQQ, l’objectif est de réduire le levier du PEA tout en étant sur le Nasdaq. Aujourd’hui, le LQQ représente d’ores et déjà 50% de mon PEA!

      Alexandre

      Répondre
      • Nico
        Nico
        20 novembre 2020 à 14 h 25 min

        Bonjour,

        J’ai fait exactement pareil que vous deux ! 😀 j’ai essayé de timer le marché depuis début septembre. Alors qu’il n’y avait qu’a laisser faire… Je vais laisser mes ETF vivre leur vie bêtement maintenant que les grosses échéances de fin d’année sont passées…

        Bon WE à tous !

        Répondre
  5. Jérémy
    Jérémy
    20 novembre 2020 à 9 h 14 min

    Hello messieurs,

    Je suis d’accord avec Tom pour le long terme.

    Néanmoins je suis en train de lire le livre « value averaging » qui met en en opposition l’investissement « DVA » à l’éternel « DCA » bien connu de tous…

    Ce qui implique parfois de sortir du marché !

    J’aurai aimé connaître ton avis (même brièvement) sur le DVA Alexandre?

    Bonne journée à tous !

    Ps : satanée barrière des 12000 points !!

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      20 novembre 2020 à 12 h 55 min

      Hello Jérémy,

      J’ai toujours trouvé la méthode DVA un peu plus compliquée à mettre en place.
      Le DVA revient à moyenner à la baisse (augmentation des recharge quand ça baisse) alors que le DCA consiste à pyramider la hausse (en DVA, on réduit la recharge quand ça grimpe). Et comme le marché monte 90% du temps… je pense qu’on y perd de l’argent. Et que faire quand le cours de l’actif a grimpé de 100% ? On arrête de recharger ?

      Le problème quand tu sors du marché, c’est de définir les conditions de sorties et d’entrées. Ces conditions doivent te donner un avantage certain sur le long terme.

      Tu vois, je suis sorti du marché début septembre et… je n’aurais rien du faire en fait! Et maintenant, je me retrouve à courir après le papier pour limiter les dégâts.

      Alexandre

      Répondre
      • Jérémy
        Jérémy
        21 novembre 2020 à 7 h 22 min

        Oui c’est vrai que j’y ai laissé quelques plumes en septembre aussi…

        Mais du coup l’investissement en devient presque ennuyeux à ne rien faire !
        Quel paradoxe !

        Répondre
        • Alexandre
          Alexandre • Auteur de l'article •
          21 novembre 2020 à 9 h 27 min

          Haha, oui, c’est paradoxal de voir son portefeuille se valoriser alors qu’on ne fait rien.
          C’est même contre nature et contre l’éducation qu’on a reçu.

          Mais comme le dit Warren Buffett : « Si vous ne trouvez pas un moyen de faire de l’argent pendant votre sommeil vous devrez travailler jusqu’à votre mort ».

          Tu peux par exemple mettre une grosse partie de ton patrimoine financier sur cette approche passive. Et une petite partie sur une approche plus active pour tester de nouvelles stratégies : intraday/swing trading, volatilité, option. Ou même dans d’autres sources de revenus : immobilier / entrepreneuriat.

          Personnellement, c’est la stratégie que j’ai adoptée depuis quelques années. ETF en PEA, je pense avoir trouvé le bon mix. Et maintenant je m’attaque à une autre source de revenu, les options.

          Alexandre

          Répondre
  6. tom
    tom
    21 novembre 2020 à 11 h 12 min

    Je suis d’accord avec Jérémy, l’investissement devient ennuyeux à ne rien faire.
    Comme la décision de ne plus toucher LQQ (qui est aussi à 50% de mon PEA) me parait la plus opportune pour la fin de l’année, je m’intéresse à quelques titres de fonds de portefeuille.
    J’ai notamment du total : Alexandre, j’ai relu ton article sur total valeur de rdt.
    Aujourd’hui la valeur vient de tester 35€ et elle s’expose à un retracement de 50% hausse vers 30€. Je vais vendre pour chercher une autre opportunité de trading sur une action.
    Alexandre, tu avais fait des achats sur total autour des 27€. Très bon timing. Qu’est ce qui avais motivé ta décision? C’est une de tes lignes de fonds de portefeuille ou bien tu avais « scanné » le marché avec un outils spécial.
    Merci d’avance
    Très bon WE à toi et merci pour ce blog très actif & de bonne qualité.
    Tom

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      21 novembre 2020 à 14 h 38 min

      Concernant Total, j’ai un PRU à 27.3€, soit une plus value latente de 26% à aujourd’hui.
      Pendant le premier confinement, j’avais également acheté du Total (PRU à 25-27€), revendu sur la résistance à 37€.
      Pour cette ligne, je pense la garder. J’ai encore du cash sur le compte donc, je ne suis pas pressé de vendre.

      En fait, si Total avait baissé encore plus, j’aurai racheté. Donc malgré une belle plus value latente, je n’ai pas acheté autant de titres que j’espérais ^^

      J’ai acheté uniquement sur critères fondamentaux (cf. mon article).
      La société est solide, rentable, capable de générer des économies en bas de cycle. Et je ne crois pas à la fin du pétrole à moyen/long terme.
      Donc voyant que le pétrole se maintenait au-dessus des 40$, je me suis dit que Total était une bonne affaire.

      Alexandre

      Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *