Analyse marchés US au 23/10/2020

Alors que la moitié de la France est soumise à un couvre-feu, et que certains pays d’Europe (Irlande, Pays de Galles) re-confinent leur population, les marchés restent attentifs… aux élections américaines.

Performance hebdo au 23/10/2020

L’analyse technique

Cette semaine, les indices ont lentement mais sûrement glissé vers le sud. On peut notamment le constater sur le Nasdaq 100 en vue 4 heures. À ce stade, deux zones de supports se présentent à nous, les 11.500 points puis les 11.250 points.

Nasdaq 100 au 23/10/2020

Mais si on venait toucher (voir même pire, casser) ces deux supports, que faudra-t-il faire ? Acheter ou vendre le Nasdaq 100 ? Pour nous guider, il faut aller voir du côté des indicateurs de participation.

La ligne des avancées / déclins est toujours orientée à la hausse. En effet, malgré la baisse du Dow Jones, l’A/D Line clôture la semaine en nette hausse. Pour rappel, cet indicateur donne un aperçu de la liquidité sur l’ensemble de la cote (et notamment sur les plus petites sociétés).

A/D Line au 23/10/2020

De plus, le pourcentage d’actions cotant au-dessus de leur moyenne mobile à 150 jours est toujours très solide. Plus de 75% des actions sur NYSE cotent au-dessus de ce support technique.

% d’action > MM150 jours au 23/10/2020

Cependant l’Equity Put Call Ratio à 5J est toujours sur des extrêmes d’avidité. Vendredi l’EPCR était de 0,49 soit le 3e percentile (observation long terme).

EPCR à 5J au 23/10/2020

Mais la volatilité semble être déjà pricée par le marché (notamment à l’approche des élections). Notre Trader Fear Index est au porte de la zone rouge. Le Vix est toujours relativement élevé à 27,55.

Trader Fear Index au 23/10/2020

On peut notamment constater que la courbe du Vix future est de retour en territoire de Backwardation. Les opérateurs de marché concentrent leurs couvertures sur les échéances les plus proches. Quand tout va bien, ces mêmes opérateurs se couvrent sur les échéances à long terme (Contango).

Courbe du Vix Future au 23/10/2020

Bref à l’approche des élections américaines, les marchés risquent d’être volatiles sans franche direction (haussière ou baissière). Les swing traders vont devoir faire preuve de patience avant qu’une tendance claire ne se dessine. Un peu comme un surfeur qui fait le sachet de thé (attend) au peak en attendant la prochaine série de vagues.

Dans ce contexte, je vais profiter de chaque baisse des indices pour renforcer mes positions acheteuses sur ETF.

Ma semaine sur les marchés

Cette semaine, j’ai été plutôt « actif » sur les marchés financiers. J’ai notamment profité de la baisse du Nasdaq 100 et du S&P 500 pour renforcer mes positions sur ETF (LQQ et PE500).

J’ai également acheté quelques actions sur le constructeur de piscine Desjoyaux. Graphiquement la société est orientée à la hausse et sur le plan fondamental, la société devrait profiter du boom de la demande de piscines. En effet, après le confinement, les français se sont jetés sur les piscines.

Piscines Desjoyaux au 23/11/2020

Piscines Desjoyaux est une société cotée à l’Euronext Growth (ancien Alternext) et par conséquent, elle est peu liquide. À ce jour, cette ligne pèse pour moins de 1% du portefeuille.

Concernant le compte option, j’ai mis en place une nouvelle vente de put sur le Nasdaq 100 (tracker TQQQ, avec un levier 3). Cette vente de put est couverte par le cash en portefeuille et devrait me rapporter 680$ d’ici le 18 décembre (date de l’échéance).

D’ici la fin d’année, je devrais collecter environ 1200$ de prime sur le compte dédié aux options. En 2021, je compte faire monter en puissance ce pilier en vu de tendre vers la liberté financière. De plus, je songe à mettre en place un suivi mensuel / trimestriel de cette activité sur le blog.

À regarder/lire pendant le couvre-feu

Pendant le confinement, je partageais des vidéos / articles intéressants autour de la bourse et de l’investissement. Alors je profite du couvre-feu pour remettre en place cette section.

Cette semaine, l’investisseur/entrepreneur/milliardaire Ray Dalio a publié sur sa chaine Youtube une vidéo (en français) de ses principes vers le succès.

Avant de vous quitter, n’oubliez pas que la semaine prochaine de nombreuses sociétés publieront leurs résultats trimestriels. Jeudi soir après la clôture, Amazon, Facebook et Apple publieront leurs résultats. Ça risque de secouer sur le Nasdaq et d’offrir de belles opportunités.

Source: earningswhispers.com

Bonne semaine à vous

13 commentaires
  1. Jérémy
    Jérémy
    28 octobre 2020 à 21 h 03 min

    Bonsoir messieurs,

    Alors, que fait-on suite aux annonces du président ? 🙂

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      29 octobre 2020 à 7 h 52 min

      Hello Jérémy,

      Compte tenu de la violence de la baisse (les supports ont été traversés sans mal), j’ai arrêté mes achats sur LQQ.
      Suite à ma vente du mois de septembre, j’ai beaucoup de cash sur le PEA… je vais donc attendre que la poussière retombe pour y voir plus clair.

      Alexandre

      Répondre
  2. Jérémy
    Jérémy
    29 octobre 2020 à 17 h 12 min

    Hello alexandre,

    J’imagine que tu parles de la violence de la « baisse »?
    (Lapsus? 🙂 ).
    La chute semble déjà ralentir aujourd’hui !
    Bon signe?

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      29 octobre 2020 à 17 h 55 min

      Hello Jérémy,

      Hahaha, merci pour ta vigilance. Effectivement vu la chute, mon cerveau a dû faire un raccourcis.
      En février / mars, les marchés enchainaient les sell-off. C’est plutôt bon signe qu’ils résistent aujourd’hui.

      Alexandre

      Répondre
  3. Nico
    Nico
    30 octobre 2020 à 20 h 11 min

    Bonjour,

    Sacrée semaine ! Tous les marchés ont bien baisés ! Je trouve ça assez inquiétant la baisse d’aujourd’hui du Nasdaq. J’espère que c’est pas la rupture de la confiance en ce marché et l’éclatement d’une bulle…

    Bonne soirée,

    Nico

    Répondre
  4. tom
    tom
    3 novembre 2020 à 16 h 15 min

    Bonjour Alexandre,
    une semaine cruciale avec le dénouement de l’élection US puis la Fed.
    Est-ce que tu as des cibles d’achats sur LQQ?
    merci

    Bonne soirée

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      3 novembre 2020 à 23 h 28 min

      Hello Tom,

      Comme tout le monde, je suis dans le flou (même si je garde mon biais acheteur).
      En prévision de l’élection, j’ai paramétré des ordes limites sur le LQQ entre 430 et 400€ et quelques ordres sur le S&P 500.

      Alexandre

      Répondre
      • Jérémy
        Jérémy
        4 novembre 2020 à 10 h 58 min

        Oh !
        J’ai fais un mouvement similaire !
        J’ai acheté (un peu à 440€).
        Ma foi ça repart bien ce matin mais rien n’est certain…

        Il serait intéressant qu’on puisse suivre tes décisions d’achats / vente « en direct » mais je ne sais pas si c’est possible via un blog…

        Bonne journée à tous !

        Répondre
        • Alexandre
          Alexandre • Auteur de l'article •
          4 novembre 2020 à 11 h 59 min

          Hello Jérémy,

          Je prends des positions avec du levier, sur des produits volatiles. Parfois, j’ai raison, parfois j’ai tort (et j’ai du drawdown important comme en mars dernier).
          Le conseil en investissement requiert des certifications que je n’ai pas. Et même si je les avais, je veux être responsable uniquement de MES pertes, pas des pertes des autres. C’est pour cela, que je ne vends ni signal, ni formation sur le blog.

          Alexandre

          Répondre
  5. Jérémy
    Jérémy
    4 novembre 2020 à 13 h 43 min

    Hello alexandre,

    Je ne parle pas forcément de conseil mais d’expliciter simplement tes achats à la manière d’un récit autobiographique (je me comprends haha).

    Tu utilises des leviers sur quel type de fonds?
    Pas le LQQ j’imagine?
    Il me semble que tu n’as jamais fait mention de levier sur ton blog…

    A plus !

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      4 novembre 2020 à 14 h 00 min

      En fait, j’utilise des produits qui intègrent déjà du levier. Par exemple : LQQ x2 ou TQQQ x3.
      Pendant la crise du Covid, j’ai fait quelques achats en day trading/swing trading sur CFD (avec un levier qui allait de 3 à 5).

      Je décris mes prises de position dans les revue hebdo mais oui, c’est compliqué à suivre.
      Mais merci, je garde dans un coin de ma tête ton idée de journal de trading public, notamment sur options.

      Alexandre

      Répondre
  6. Jérémy
    Jérémy
    5 novembre 2020 à 10 h 50 min

    Hello Alexandre,

    Je sais que c’est contraire a la strategie DCA mais avec l’explosion du nasdaq actuellement j’hesite presque a prendre mes bénéfices sur le LQQ…
    Le marché semble occulter totalement les mauvaises nouvelles (élections serrées, chiffres du chômage etc).

    Vendre reviendrait a timer le marché et potentiellement louper la hausse…

    Mais est-ce si dramatique de racheter plus haut quitte à racheter moins?

    Bonne journée !

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      5 novembre 2020 à 15 h 46 min

      Hello Jérémy,

      Ça choque beaucoup mes interlocuteurs, mais quand j’investis en bourse, je ne regarde jamais les prévisions de croissance, de chômage, les PER, etc.
      Si je le faisais, je serai probablement totalement liquide depuis 2015 !

      En septembre, je mangeais avec un collègue de boulot qui me disait : comment tu peux acheter du Amazon qui se paie 100 fois ses bénéfices ?
      Je suis d’accord, que ce n’est pas rationnel d’acheter une entreprise aussi chère. Mais tant que les gros (ceux qui font le marché) sont confiants et achètent, je suis le mouvement (cf. A/D Line).

      Depuis l’élection de Biden, les indices et surtout le Nasdaq 100 ont grimpé fortement. L’A/D Line n’a pas montré autant de vigueur. Est-ce un mauvais signal ? Ce n’est pas hyper positif mais ce n’est pas alarmant non plus… bref à surveiller.

      Alexandre

      Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *