Bourse asiatique – Comment investir en Asie ?

À la recherche de rendement ou de diversification géographiques, la bourse asiatique offre de nombreuses opportunités aux investisseurs. Cependant, les horaires de cotations, les différences linguistiques et culturelles peuvent rebuter les investisseurs.

En effet, la plupart des marchés asiatiques sont ouverts pendant que vous dormez et ferment à votre réveil. De plus, il est compliqué de lire des rapports de gestion en coréen, japonais ou chinois. Et même s’ils sont traduits en anglais, il n’est jamais très aisé de lire un rapport de 200 pages dans une langue qui nous ait pas familière.

Dans ces conditions, il semble difficile d’investir sereinement sur ces marchés. Pourtant dans cet article, nous allons voir pourquoi il est utile de s’intéresser aux bourses asiatiques. Nous verrons également les principales places boursières et comment y investir simplement.

Pourquoi s’intéresser à la bourse asiatique ?

Le continent asiatique abrite aujourd’hui plus de 4,5 milliards d’habitants, presque 60% de la population mondiale. Cette zone géographique est également très active économiquement. Depuis les années 90, la Chine et l’Inde sont les pays où le PIB par habitant a cru le plus rapidement.

PIB par habitant – Banque Mondiale

Le développement économique de ces pays fait émerger une classe moyenne. Cet enrichissement de la population se traduit par une hausse de la consommation intérieure. Et grâce à des mesures de protectionnisme, les entreprises locales profitent pleinement de ce développement. Laissant que des miettes aux industriels étrangers.

Ces dernières années, nous avons vu apparaître des géants en Asie tels que Tencent, Soft Bank, ou encore Alibaba. De plus, des fleurons occidentaux ont été rachetés/sauvés par des entreprises asiatiques. PSA a été recapitalisé Dongfeng, Tata Motor a racheté Jaguar, etc.

Les entreprises asiatiques sont devenus si fortes, que les gouvernements occidentaux doivent protéger leurs firmes. En 2017, Donald Trump avait bloqué l’OPA d’une entreprise américaine par un fonds d’investissement chinois.

Bourse asiatique : quels instruments financiers ?

Pour profiter de l’embellie économique en Asie, nous avons besoin d’outils pour investir. Le panel d’instruments financiers est aussi large qu’en Europe ou aux États-Unis : actions, obligations, futures, options, etc.

Mais ces instruments se sont pas à la portée de tous sur les marché asiatiques. Tout d’abord, votre courtier doit vous proposer un accès à ces marchés. Pour certains marchés comme la Chine ou l’Inde, n’espérez même pas y avoir accès en tant que particulier ! Pour les autres marchés, votre courtier low cost va vous facturer l’accès au prix fort.

Ensuite, il peut y avoir la barrière de la langue. Lire un rapport financier en français peut être parfois complexe à comprendre, alors imaginez un rapport écrit en japonais/anglais…

De plus, les marchés asiatiques sont ouverts et actifs pendant que vous dormez. Vous allez donc devoir programmer vos ordres de bourse à l’avance.

La manière la plus simple et la moins coûteuse, pour investir sur la bourse asiatique, consiste à acheter des ETF. Ces fonds cherchent à répliquer la performance d’un indice et ils offrent plusieurs avantages :

  • peu de frais (environ 0,8% par an)
  • coté sur Euronext
    • marché ouvert de 9h à 17h30 (heure française)
    • frais de transaction identique à l’achat d’une action française
  • diversifié
  • éligible au PEA

Dans la prochaine section, je vais vous décrire les principales boursières asiatiques, leurs spécificités et les ETF disponibles.

Les principales places boursières asiatiques

Japon

Le Japon et sa culture font rêver de nombreux occidentaux. Mais si on va au-delà des clichés habituels (Sushi, Manga, etc.), il faut savoir que l’industrie financière est très importante au Japon. En effet, la bourse de Tokyo est la deuxième place boursière, juste après le NYSE (New York Stock Echange).

D’ailleurs, les actions japonaises représentent pas moins de 8% de la capitalisation boursière mondiale, alors que la France ne pèse que pour 2% !

Mont Fuji
Mont Fuji, Japon

Mais depuis les années 90, l’économie japonaise fait face à un grave problème de déflation. Cette baisse progressive des prix est la conséquence de problème démographique. En d’autres mots, la population japonaise vieillit. Le taux de natalité du Japon est l’un des plus bas au monde (1,4 enfant par femme, en 2017).

Pour soutenir son économie, la Banque du Japon (BoJ) a mis en place une politique ultra accommodante. Mais plan de relance après plan de relance, la dette publique japonaise a fini par exploser tous les records. Aujourd’hui, cette dette représente 250% du PIB ! Les grecs doivent bien rigoler…

Les indices boursiers japonais

Le Japan Exchange Group regroupe les bourses de Tokyo (Tokyo Stock Exchange) et d’Osaka (Osaka Securities Exchange) après leurs fusions en 2013. Plus de 2400 sociétés sont cotées à la bourse japonaise.

La bourse de Tokyo est ouverte de 9h00 à 11h00 et de 13h00 à 15h00.

Le NIKKEI

L’indice de référence se nomme le Nikkei qui signifie « Nihon Keizai Shinbun », le nom du quotidien économique qui le publie. Il est composé de 225 sociétés.

Le NIKKEI 225 est calculé de la même manière que le Dow Jones, c’est-à-dire que sa valeur correspond à la variation moyenne (arithmétique) du prix des actions. Plus le prix d’une action est élevé, et plus elle aura de poids de l’indice (indépendamment de sa capitalisation boursière).

Le TOPIX

L’autre indice de référence se nomme le TOPIX (Tokyo stock Price IndeX). Cet indice suit les plus grandes sociétés, cotées à la première section de la bourse de Tokyo. La première section regroupe les sociétés les plus importantes en termes de capitalisation boursière.

Comment investir sur la bourse japonaise ?

Il existe de nombreux ETF pour répliquer la performance des marchés japonais.

ETF Japon éligibles au PEA

La société de gestion Amundi propose deux ETF (dont un couvert en devise) pour répliquer l’indice large du TOPIX.

  • Amundi ETF PEA Japan Topix UCITS EUR CD (FR0013411980)
  • Amundi ETF PEA Japan Topix UCITS DH EUR CD (FR0013411998)

De son côté, Lyxor propose deux ETF (donc un couvert en devise) pour réplique l’indice TOPIX 400.

  • Lyxor PEA Japan TOPIX ETF-EUR (FR0011871102)
  • Lyxor PEA JAP TPIX-DH-EUR ETF-EUR (FR0011884121)

D’une manière générale, l’économie japonaise est tirée par son industrie et ses entreprises technologiques. Regardez plutôt la composition de l’indice Topix 400, le secteur financier n’arrive qu’à la 4ème place.

Composition du Lyxor PEA Japon

Les frais et la performance des ETF émis par Lyxor et Amundi sont relativement similaires. Prendre un indice couvert en devise (pour limiter l’impact de change) perd de son intérêt, si vous souhaitez diversifier vos placements tant géographiquement qu’en devise.

Chine

La croissance du PIB chinois attise de nombreuses convoitises. Beaucoup d’investisseurs souhaitent en profiter, mais les autorités chinoises contrôlent fermement leurs marchés. Contrôle des mouvements de capitaux, contrôles des changes, limitation des investissements étrangers, etc. N’oublions pas que la Chine est toujours une dictature.

Chine, Zhangjiajie

Les risques du marchés chinois

Comme tous les marchés financiers, la Chine est exposé à un risque de krach boursier. Mais laissez moi vous raconter le krach de 2015. Les principaux indices se sont mis à grimper très fortement fin 2014-début 2015. En l’espace de 8 mois, le FTSE China A50 avait doublé de valeur…

Mais lors de telle envolée lyrique, vous savez comment ça se termine ? Une hausse parabolique finit rarement bien..

La bulle va rapidement éclater. En quelques semaines, les marchés vont perdre quasiment 50% de leur valeur. Les autorités chinoises ont été contraintes d’intervenir sur les marchés pour éviter l’effondrement de l’économie (injection de liquidité, interdiction de vendre, etc).

Krach chinois en 2015

Il faut comprendre que les chinois ont un tempérament de gambler (joueurs de casino) et malheureusement pour eux, les casinos sont interdits en Chine. Sauf à Macau, mais prendre l’avion pour faire quelques parties de punto banco n’est pas à la portée de tous.

De nombreux chinois se sont alors rabattus sur les marchés financiers pour assouvir leur soif de jeu. Dans une interview, Charlie Munger (acolyte de Warren Buffett) trouve que les investisseurs prennent trop de risques, notamment en Chine.

Il est difficile d’imaginer quelque chose de plus stupide que la façon dont les Chinois gèrent leurs actions.

Charlie Munger

Par ailleurs, en investissant sur le marché chinois, vous vous exposez à de nombreuses arnaques. Netflix a diffusé un documentaire nommé The China Hustle qui explique comment des millions d’américains se sont fait escroquer en achetant des actions chinoises, émises à la bourse de New York.

Bande annonce The China Hustle

Comment investir sur la bourse chinoise ?

La Chine compte trois places boursières majeurs, qui sont Hong-Kong, Shanghai et Shenzhen. Les actions sont classées en quatre catégories :

  • A Shares : libellées en yuans, et réservées exclusivement aux chinois résidents ;
  • B Shares : libellées en dollars US à Shanghai ou en dollars de Hong Kong à Shenzhen, et sont réservées aux investisseurs étrangers ;
  • H Shares : des titres cotés à Hong Kong et libellés en dollars locaux ;
  • Les red chips : grandes capitalisations cotées à Hong Kong, le capital est détenu par au moins 35% de résidents chinois et le principal actionnaire est chinois.
ETF Chine éligibles au PEA

A ce jour, il existe deux trackers éligibles au PEA et investis sur le marchés chinois.

Tout d’abord, nous avons le Lyxor PEA Chine (HSCEI) UCITS ETF (LU1900068914). Cet ETF suit l’indice Hang Seng China Enterprises, composé majoritairement d’actions H. Mais faites très attention, cet ETF est très largement investi sur le secteur financier, plus de 46% de son actif.

Composition du Lyxor PEA Chine (HSCEI)

Amundi propose également un ETF Chine éligible au PEA, le Amundi MSCI China UCITS ETF (LU1681043912). Cet ETF suit l’indice MSCI China H qui est également très investi sur le secteur financier (68% de son actif).

Composition du Amundi MSCI China

Ces deux ETF apportent une diversification géographique mais sont beaucoup trop exposés aux services financiers.

ETF Chine non éligibles au PEA

Pour aller chercher un peu de diversification sectorielle, il faudra sortir du PEA. Par exemple, l’ETF Lyxor MSCI China UCITS ETF – Acc couvre environ 85% des actions chinoises. Vous serrez notamment investi sur les grands noms de la tech chinoises tel quel Alibaba, Tencent, Baidu, JD.com, etc.

Composition Lyxor MSCI China

La Chine regorge d’opportunité, mais malheureusement ses marchés financiers sont contrôlés par l’État (le parti communiste chinois).

Corée du Sud

Divisée en deux après la seconde guerre mondiale, la péninsule coréenne est l’exemple même des ravages du socialisme. Alors que le Nord du pays est aux mains d’un dictateur sanguinaire (terreurs, famine, etc. ), le Sud connait un développement prospère et rapide.

Séoul, Corée du Sud

Avec ses 50 millions d’habitants, la Corée du Sud est devenue la 11e puissance économique mondiale (4e en Asie). Le pays encourage l’innovation technologique, plusieurs entreprises coréennes sont d’ailleurs devenus des leaders mondiaux, comme Samsung, LG, Hyundai, ou SK Hynix.

Le principal risque de la Corée du sud

Investir en Corée su Sud vous expose à l’un des pires risques géo-politiques du moment, une guerre nucléaire. Si le Nord décidait d’attaquer son voisin, les USA (soutient du Sud) et la Russie (soutient du Nord) seraient obligés d’intervenir, provoquant une guerre mondiale.

En 2004, Warren Buffett a profité de cette tension et de la sous-valorisation des sociétés coréennes pour investir dans le pays. A cette époque, le milliardaire avait acheté des sociétés qui valait moins que leur trésorerie, réalisant de très belles plus values.

Comment investir sur la bourse coréenne ?

La bourse sud coréenne se nomme le Korea Composite Stock Price Index ou KOSPI. La bourse de Séoul présente un fort biais technologique. Le conglomérat Samsung représente a elle seule 40% de l’indice MSCI Korea !

Pour investir sur la bourse de coréen, il n’existe qu’un seul tracker éligible au PEA. Émis par Lyxor, le Lyxor PEA Corée (MSCI Korea) UCITS ETF (FR0011869338) couvre 85% de la capitalisation boursière de tout le pays.

Composition Lyxor PEA Corée

D’une manière générale, la bourse coréenne est très concentrée sur le secteur de la technologie (50% de l’indice) et sur les activités de Samsung.

Inde

L’Inde est le deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,3 milliards d’habitants. En seulement 20 ans, sa population a grimpé de 30% et elle pourrait atteindre les 1,7 milliards d’habitants d’ici 2050.

Inde, Taj Mahal

Mais si vous êtes déjà allé en Inde, vous savez qu’il y a tout à faire dans ce pays. Les routes ressemblent plutôt à des pistes de rallye, les réseaux de distribution d’eau et d’électricité ne sont pas fiables.

Début 2020, le gouvernement Modi a d’ailleurs annoncé un plan d’investissement de 1.300 milliards d’euros dans les infrastructures. Malheureusement comme beaucoup de pays en développement, la corruption gangrène le développement économique du pays.

Par ailleurs, la population est encore très pauvre. La croissance économique ne profite pas encore à l’ensemble de la population indienne. En 2018, la Banque Mondiale estimait que 170 millions d’indiens vivent sous le seuil de pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1,9 dollars par jour.

Comment investir sur la bourse indienne ?

La National Stock Exchange (NSE) est la principale place boursière indienne. Les entreprises cotées en Inde pèsent plus de 2000 milliards de dollars, soit 3% de la capitalisation mondiale.

ETF Inde éligible au PEA

À l’heure actuelle, il n’existe qu’un seul ETF éligible au PEA et qui réplique la performance des actions indiennes. Le Lyxor PEA Inde (MSCI India) UCITS ETF (FR0011869320) réplique la performance de l’indice MSCI Emerging Markets India. Cet indice représente 85% de la capitalisation boursière du pays.

Composition Lyxor PEA Inde

Depuis 2008, la bourse indice a tendance à sur-performer les autres marchés émergents.

Bourse indienne MSCI

Investir globalement sur la bourse asiatique

Il existe d’autre place boursière en Asie : Thailande, Indonésie, Malaisie, Taiwan, Philippines, etc. malheureusement aucun de ces trackers n’est éligible au PEA.

Cependant, les gestionnaires de fonds ont mis en place des ETF qui répliquent la performance de l’ensemble du continent asiatique. Au lieu d’acheter un ETF pour chaque pays, ces ETF permettent de diversifier votre portefeuille sur un large panel de pays et de devise.

Lyxor propose un ETF nommé Lyxor PEA Asie Pacifique (FR0011869312) qui représente 85% de la capitalisation boursière de la zone Asie-Pacifique (hors Japon). En achetant cet ETF, vous serez donc investi sur plus de 1200 sociétés et plus de 10 devises différentes.

Composition du Lyxor PEA Asie Pacifique

Asie : le nouvel Eldorado ?

D’une manière générale, les pays asiatiques offrent de nombreuses opportunités aux investisseurs. Mais malgré des titres sous-valorisés ou une croissance exponentielle, il faut garder à l’esprit qu’il n’existe pas d’Eldorado en bourse.

Une forte croissance va de paire avec une importante inflation. Il ne faut pas oublier que l’effet change. En effet, les devises des pays émergents auront un impact majeur sur vos performances boursières.

La variation des devises des pays émergents dépend des taux d’intérêts américains. La hausse de ces taux affaiblit fortement les devises locales. Par conséquent, le coût des importations augmente, ce qui accroit l’inflation et cela pousse les investisseurs étrangers à se retirer.

Bouse Asiatique MSCI
Comparaison MSCI Asie et World

Depuis 2005, l’indice MSCI Asie Pacifique sous-performe légèrement le MSCI World. Investir en Asie doit donc résulter d’une stratégie de diversification, sauf compétences particulières.

1 commentaire
  1. Adrian
    Adrian
    17 avril 2020 à 14 h 22 min

    En réalité je n’y avais pas pensé, la Chine ne faut pas énormément parler de ses marchés boursiers du coup je vais n’y intéressé 👉💪👍

    Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *