Meilleures citations de Warren Buffett

Toute personne qui souhaite faire fructifier son patrimoine devrait écouter les conseils de Warren Buffett. En effet, l’Oracle d’Omaha a connu de nombreux krach boursiers, des récessions, des guerres, des faillites d’entreprise, etc. Et malgré cela, Warren Buffett a toujours réussi à en profiter pour développer son patrimoine.

Dans cet article, je vais vous proposer ma synthèse des meilleures citations de Warren Buffett et comment en profiter pour améliorer vos performances boursières.

Sa vision du monde des affaires

Il faut 20 ans pour construire une réputation et cinq minutes pour la détruire. Si vous gardez ça à l’esprit, vous vous comportez différemment.

Buffett pense que le principal actif d’une personne est sa réputation. Le financier Bernard Madoff a levé des dizaines de milliards de dollars sur sa simple réputation… cependant une seule mauvaise action/décision peut ruiner cette réputation que vous aviez battit depuis tant d’années.

Quand vous cherchez des gens à recruter, vous devez rechercher trois qualités : l’intégrité, l’intelligence et l’énergie. Et s’ils ne possèdent pas la première, les deux autres vous tueront.

Pour faire prospérer son entreprise, Warren Buffett a toujours essayé de placer les meilleurs managers à la tête de ses entreprises et pour recruter, il cherche principalement trois qualités.

La vision de Buffett sur la finance

Rappelez-vous que le marché boursier est un maniaco-dépressif.

Les marchés financiers exagèrent les mouvements à la hausse (lors de période d’euphorie) et à la baisse (lors de période de pessimisme). Il est donc possible de profiter de l’état psychologique de la foule (cf. indicateur de sentiment) pour prendre des positions contrariantes et ainsi gagner de l’argent.

Wall Street est le seul endroit où les gens montent dans une Rolls Royce pour obtenir des conseils de ceux qui prennent le métro.

Warren Buffett n’a pas une très grande estime de Wall Street, son entreprise est d’ailleurs toujours domiciliée à Omaha (Nebraska). Si vous souhaitez investir votre argent, vous devriez le faire vous même plutôt que de le confier à des « experts » de la finance.

Dans la nouvelle théorie de gestion de portefeuille, il y a beaucoup de petites lettres grecques et toutes sortes de choses qui vous font croire que vous êtes en avance. Mais il n’y a pas de valeur ajoutée.

Grâce à sa longue carrière d’investisseur, Buffett a vu passer beaucoup de brillant mathématiciens, prix nobel d’économie qui ont développé des modèles statistiques complexes pour battre le marché. Mais ces modèles ont toujours faillit sur le long terme…

C’est quand la mer se retire qu’on voit ceux qui se baignent nus.

Quand les marchés sont haussiers, tout le monde est capable de gagner de l’argent. Mais lorsque les marchés se retournent, c’est là qu’on constate qui avait vraiment les reins solides.

Les prévisions vous en disent beaucoup sur ceux qui les font, elles ne vous disent rien sur l’avenir.

Warren Buffett se méfie des analystes financiers de Wall Street. Les investisseurs ne devraient pas écouter ces analystes avant de prendre position.

L’être humain va continuer de se comporter de la même façon que dans le passé, donc nous aurons des récessions périodiques.

Warren Buffett pointe du doigt la psychologie des investisseurs et notamment tout ce qui à attrait à la psychologie des foules. Peut importe que l’actif sous-jacent soit une action, du bitcoin, de l’immobilier ou des bulbes de tulipes, nous connaitrons de nouvelles crises à cause de l’excès de optimisme des investisseurs.

Les stratégies boursières de Warren Buffett

A la Bourse, il y a deux règles fondamentales à respecter. La première est de ne pas perdre, la seconde est de ne jamais oublier la première.

Tout investisseur devrait avoir à l’esprit que lorsqu’il investit en bourse, il doit d’abord protéger son capital avant de penser à gagner de l’argent.

Soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avide quand les autres sont craintifs.

Warren Buffett a toujours adopté une stratégie contrariante. Il achète quand les marchés sont dans la tourmente et préfère se retirer des affaires lorsque les valorisations deviennent trop élevées.

En 1969 alors que son fonds Buffett Partnership Limited gagne des millions de dollars chaque année, Warren Buffett ne trouve plus d’opportunité d’achat et décide donc de liquider (vendre) les actifs au profit des associés.

La plupart des gens s’intéressent aux actions quand tout le monde s’y intéresse. Le moment d’acheter est quand personne ne veut acheter. Vous ne pouvez acheter ce qui est populaire.

Lors de la crise des subprimes en 2008, Warren Buffett a profité de la chute des marchés pour faire ses emplettes.

Il a notamment investi 5 milliards -via des warrants– dans Goldman Sachs alors que la faillite de Lehman Brothers avait jeté le trouble sur les banques d’affaires. Cet investissement se révèlera particulièrement lucratif puisque 5 ans après, le milliardaire a encaissé une plus value de 2 milliards de dollars.

Il y a toutes sortes d’entreprises que Charlie et moi ne comprenons pas, mais on n’en perd pas le sommeil. Cela signifie seulement que nous passons à la suivante, et c’est ce que devrait faire l’investisseur particulier.

Au risque de paraitre pour un imbécile (comme lors de la bulle internet), Warren Buffett préfère investir dans les domaines ou secteurs qu’il comprend.

Fin des années 90 alors que les entreprises technologiques battent des records de valorisation, Warren Buffett décide de rester à l’écart de ses sociétés.

Si jamais vous vous retrouvez dans un bateau qui coule, l’énergie pour changer de bateau est plus productive que l’énergie pour colmater les trous.

Lorsqu’une société est en difficulté (ou en phase 4), il est préférable de prendre sa perte plutôt que de maintenir sa position ou même pire, de la moyenner à la baisse.

Achetez systématiquement un ETF sur le S&P500

Si vous n’êtes pas un stock picker de génie, vous devriez acheter régulièrement le S&P 500 en minimisant au maximum vos frais financiers. Pour cela, Buffett conseille d’acheter des trackers. Warren Buffett aime à rappeler que si vous aviez investi 10.000$ dans le S&P500 en 1942, vous seriez aujourd’hui à la tête d’une fortune de 51 millions de dollars.

Si vous souhaitez mieux connaitre la vie personnelle et professionnelle, je ne peux que vous conseillez d’acheter sa biographie, L’effet boule de neige.

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *