Analyse marchés US au 08/01/2021

Première semaine de l’année sur les marchés financiers et quelle semaine… Nous avons probablement vécu le Climax de l’ère Trump ! Alors faisons un rapide débrief de la semaine, puis une analyse de la situation sur les indices US.

Les démocrates en position de force

L’événement de la semaine devait être l’élection sénatoriale en Georgie. Et les enjeux étaient de taille puisqu’en cas de victoire des démocrates, le camp de Joe Biden contrôlerait la totalité du Congrès américain.

En effet, les démocrates contrôlaient déjà la Chambre des Représentants, ils ne leur manquaient plus que le Sénat.

Avec cette victoire en Géorgie, les démocrates obtiennent 50 sièges au Sénat. Une égalité parfaite avec les républicains. Mais comme le prévoit la constitution, la vice-présidente, Kamala Harris, aura le pouvoir de départager les votes.

Joe Biden aura donc les mains libres pour faire adopter son plan de relance. Une chèque de 600$ (voir même de 2.000$) par foyer américain. Les détails de ce plan de relance seront communiqués jeudi prochain.

Trump, le dérapage de trop ?!

Sur ce blog, j’ai beaucoup rigolé des facéties du président des États-Unis, Donald Trump. Je me souviens du clip de campagne de Trump dansant sur Y.M.C.A. de Village People ou ce montage de lui-même sur le corps de Rocky Balboa.

Mais cette semaine, le président vaincu a probablement réalisé le dérapage de trop. Contestant fermement le résultat des élections, le président a appelé ses partisans à se réunir devant le Capitole (Washington DC). Au même moment, le Congrès américain était réuni pour certifier le résultat des élections présidentielles.

Mais chauffé à blanc, ces milliers d’américain pro-Trump ont fini par envahir le Capitole. Ces scènes de violence ont fait le tour du monde et notamment, cette image où la police du capitole met en joue des manifestants qui tentent de s’introduire dans le Congrès.

Suite à cette invasion du capitole, Donald Trump a tweeté une vidéo dans laquelle, il lançait un appel au calme tout en répétant que l’élection lui avait été volée ! Rapidement, le camp républicain s’est désolidarisé de Trump et les démissions se sont multipliées dans l’entourage de Trump.

Mais pire encore, les réseaux sociaux et notamment Twitter ont pris la décision de bannir définitivement Donald Trump de leur plateforme. Même la plateforme Tik Tok (que Trump voulait faire interdire aux États-Unis) a banni Trump… sacré retour de bâton !

Cette invasion du capitole a créé une incroyable volatilité intraday. Le Vix a grimpé de presque 8% en quelques minutes. De nombreux traders ont profité de cette folie passagère pour vendre de la volatilité. Étant limite en levier (et déjà vendeur de volatilité), je n’ai pas pris ce trade à contre coeur.

Malheureusement, ce dérapage aura également couté la vie à 4 manifestants (dont une femme tuée dans le Capitole) et à 1 policier.

L’analyse de la semaine

Et malgré tous ces événements, les indices US (et européens) clôturent dans le vert. Le Dow Jones et le Nasdaq terminent d’ailleurs la semaine au-dessus de seuil psychologique fort (31.000 et 13.000 points).

Performance hebdo au 08/01/2021

Graphiquement, il n’y a pas grand chose à dire. Les plus hauts sont de plus en plus hauts et les plus bas sont de plus en plus bas, la loi de dow (confirmant la tendance haussière) est donc intacte. Le Nasdaq 100 rentre en territoire de sur-achat (RSI supérieur à 70).

Nos indicateurs de participation sont également en très grande forme. La ligne des avancées/déclins est au plus haut, confirmant que l’ensemble des actions grimpent en ce moment. La hausse des indices n’est donc pas portée uniquement par quelques actions.

A/D Line au 08/01/2021

Le pourcentage d’actions cotant au-dessus de leur moyenne mobile à 150 jours se maintient sur de très hauts niveaux. Cependant, on arrive sur un plafond (autour de 85%). Une correction serait donc tout à fait normale et salutaire. Dans le cas contraire, nous partirions dans une hausse parabolique, dernier stade avant l’éclatement de la bulle spéculative.

Rien de neuf du côté de nos indicateurs de sentiment, qui restent toujours sur des extrêmes d’optimismes. L’Equity Put Call Ratio est extrêmement bas, situation dure depuis maintenant plus de 6 mois, ce qui est inédit depuis que cet indicateur existe.

En cette fin de semaine, l’ensemble des métriques autour de la volatilité est en baisse. Notre Trader Fear Index revient sur la zone des 50.

Pas de changement dans ma manière d’intervenir sur les marchés. Toujours haussier à moyen et long terme, et je compte profiter de chaque baisse court terme pour renforcer mes positions acheteuses sur ETF et options.

Ma semaine sur les marchés

Pour cette première semaine de l’année, j’ai été plutôt actif sur les marchés financiers. J’ai notamment profité de la volatilité liée aux élections en Georgie pour acheter du S&P 500 et du Nasdaq 100, j’ai notamment pu toucher du LQQ à 525€, quasiment au plus bas de la semaine.

Sur le compte option, j’ai également profité de la hausse de la volatilité pour roller une vente de put. Initialement, j’ai vendu un put sur le TQQQ échéance 15 janvier, strike 115$ pour une prime de 7$. Lundi, j’ai donc racheté ce put pour 0,55$ (gain de 640,2$ net de frais de transaction).

Puis j’ai revendu un autre put, échéance 12 février 2021, strike 125$ pour un premium de 4,8$ !

À la clôture vendredi soir, ce put avait déjà perdu plus de 60% de sa valeur. Au lieu d’encaisser quelques dizaines de dollars (sur le premier put), j’en ai encaissé quelques centaines (sur le second).

Bonne semaine sur les marchés !

6 commentaires
  1. Thierry
    Thierry
    10 janvier 2021 à 15 h 31 min

    Bonjour Alexandre,

    Merci pour ton analyse.
    J’ai aussi acheté une belle quantité de lqq cette semaine à 526€ donc ma semaine a été lucrative.
    Une grosse correction serait la bienvenue si elle est bien annoncée par l’ad/Line.

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      14 janvier 2021 à 8 h 36 min

      Bonjour Thierry,

      Sans espérer une grosse correction, je ne serai pas contre une baisse de 5-10% du Nasdaq !

      Alexandre

      Répondre
  2. Nico
    Nico
    11 janvier 2021 à 18 h 49 min

    Bonjour,

    C’est du RSI 14 dont il est question ? Si j’ai bien comprit il vaut mieux prendre le RSI 26 de nos jours. Lui est sagement entre 60 et 70.

    Bonne soirée et merci,

    Nico

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      14 janvier 2021 à 8 h 28 min

      Bonjour Nico,

      Oui, il s’agit bien d’un RSI 14 jours, qui est le paramétrage par défaut du créateur de cet indicateur. Pourquoi choisir le 26 jours ?
      D’une manière générale, un indicateur fonctionne parce que beaucoup de monde l’utilise et voit la même chose (effet auto réalisateur).

      Alexandre

      Répondre
  3. Enz
    Enz
    15 janvier 2021 à 14 h 29 min

    Bonjour à tous,
    Êtes-vous sereins à 5 jours de la passation aux US ? Les menaces sécuritaires sont réelles et les marchés n’aiment pas l’incertitude. Et d’ici là, j’ai du mal à voir les catalyseurs à court terme, le plan Biden était déjà dans les cours et n’a eu aucun effet significatif. Un retour aux valeurs techno anti-crise avec les reconfinements qui se généralisent ?
    Ma question: est-ce le bon moment pour souffler, encaisser les (maigres) gains et vendre en attendant que l’orage passe pour mieux se repositionner ?
    Merci pour vos avis et bonne journée.

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      16 janvier 2021 à 16 h 26 min

      Bonjour Enz,

      Trump est isolé politiquement et commence a voir son empire attaqué… il a d’ailleurs prévu de quitter la Maison Blanche mercredi.
      S’il devait y avoir des émeutes lors de l’investiture de Joe Biden, peut être que les marchés baisseraient mais, sans remettre la dynamique moyen/long terme.
      Bref, du bruit à court terme pour offrir des points d’entrés long terme !!

      Est-ce le bon moment d’encaisser ses plus values ? Tout va dépendre de votre stratégie, de votre levier, etc.
      L’année 2020 nous a montré qu’il était difficile de timer correctement les corrections ET les reprises.
      Personnellement, j’y ai laissé quelques milliers d’euros en manque à gagner…

      Alexandre

      Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *