Analyse marchés US au 21/08/2020

Avec les congés annuels, j’ai été (trop) absent du blog mais je continue de suivre les marchés attentivement. L’avantage de l’investissement passif et long terme, c’est qu’il ne nécessite que quelques minutes d’attention par semaine. Le reste du temps, on engrange des gains en faisant _______ (remplir avec votre activité favorite).

Bref, cette semaine, il y a eu un peu de mouvements sur les marchés. C’est pourquoi je sors de ma tanière pour vous tenir informé ! Comme d’habitude, l’analyse technique des marchés US va s’appuyer sur nos 4 piliers habituels.

L’analyse technique

Le prix

Cette semaine, les marchés terminent en ordre dispersé. Les indices européens sont dans le rouge alors que les indices US, Nasdaq en tête sont en territoire positif.

Perf hebdo au 21/08/2020

D’ailleurs cette semaine, le Nasdaq 100 et le S&P 500 réalisent un plus haut historique. La crise du Covid a été digérée en seulement quelques semaines, grâce à l’appuie des banques centrales. Roulez jeunesse, il n’y a plus rien à voir !

S&P 500 au 21/08/2020

Enfin avant de crier victoire, passons en revue nos indicateurs favoris. Et notamment nos indicateurs de participation. Est-ce que l’ensemble des titres participe à la hausse des indices ou est-ce que les indices sont portés par quelques titres ?

La participation

Premier constat, la ligne des avancées/déclins s’est complètement écroulée cette semaine. La hausse du S&P 500 s’est faite grâce à une minorité de titres.

Ligne des avancées/déclins au 21/08/2020

Autre indicateur de participation que je suis, le pourcentage d’actions qui cotent au-dessus de leur moyenne mobile à 150 jours. Et depuis quelques jours, cet indicateur recule. De plus en plus d’actions sont passés en-dessous de leur moyenne mobile à 150 jours.

Le dernier point d’attention concerne les nouveaux plus hauts/bas à 52 semaines. Depuis le début du mois d’août, le nombre de nouveaux plus hauts/bas nets à 52 semaines s’est écroulé.

Nouveaux plus hauts/bas à 52 semaines

Bref, vous l’aurez compris, les indicateurs de participation sont plutôt mal orientés. Les indices sont portés par les quelques titres considérés comme solide, les blue-chips. Alors que les petites capitalisations sont délaissées et même vendues par les investisseurs.

Le sentiment de marché

Face à cette hausse des marchés, quel est le sentiment des investisseurs ? Pour cela, j’utilise (et calcule chaque nuit) l’Equity Put Call Ratio. Comme son nom l’indique, ce ratio mesure le rapport entre le volume d’options put (baisse) et call (hausse) traité.

Plus ce ratio est faible et plus la foule d’investisseur est optimiste. Et comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, les investisseurs sont extrêmement optimistes depuis de nombreuses semaines… À ce jour, l’EPCR est à 0,45. Les amateurs de statistiques seront content d’apprendre qu’il s’agit du premier percentile.

EPCR à 21/08/2020

Même chose du côté du meta-indicateur de CNN, nommé Fear and Greed Index (indice de la peur et de l’avidité). Depuis quelques semaines, cet indicateur se situe dans la zone d’avidité.

Fear and Greed Index au 21/08/2020

La volatilité

Dernier volet de notre analyse, la volatilité (le risque) sur les marchés. Pour cela, je suis l’évolution de l’indice Vix. Historiquement, cet indice grimpe quand les marchés s’écroulent et baisse quand le marché monte. Mais cette semaine, alors que le S&P 500 grimpait, le Vix n’a pas enregistré de nouveau plus bas, la volatilité a même légèrement diminué.

Les investisseurs continuent d’acheter des options pour protéger leur position, ce qui a pour effet de faire maintenir la volatilité sur ces niveaux élevés. Pour rappel, le niveau historique médian du Vix est à 17,2 !

Vix vs. S&P 500

Cependant cette semaine, mon Trader Fear Index est passé en zone verte. Ce passage au-dessous du seuil de 40 reste timide comparé à la hausse du S&P 500. Et comme nous l’avons vu précédemment, les composantes volatilité de cet indicateur sont encore anormalement hautes.

Trader fear index au 21/08/2020

Une décision à prendre ?

Si vous suivez ce blog depuis quelques mois, vous savez que j’ai été un peu échaudé par le corona krach (comme de nombreux investisseurs). Alors même si cette analyse des marchés ne remet pas en cause mon avis long terme sur les marchés, j’ai pris la décision de sécuriser une partie de mes plus values 2020.

Cette semaine, j’ai pris la décision de réduire le levier du portefeuille. Par conséquent, je me suis séparé de tous mes LQQ (ETF Nasdaq 100 à levier 2). Enregistrant une plus value très confortable ! L’accélération du Nasdaq 100 me permet de comptabiliser un gain (inespéré) de 25% depuis le 1er janvier 2020.

Cependant, je conserve l’ensemble de mes positions sur le S&P 500 et les quelques actions individuelles détenues. En effet, je n’anticipe pas de marché baissier à long terme, mais il ne serait pas étonnant de voir le marché corriger dans les prochaines semaines (seconde vague de Covid, élection US, etc.).

PS : Bien évidement ma prise de position ne constitue pas un conseil d’investissement. Vous êtes maitre de vos décisions en bourse. Il s’agit peut être d’une fausse alerte, cette analyse sera mise à jour dans les prochaines semaines.

Des nouveautés à la rentrée

Je profite de cet article pour vous dire qu’il y aura quelques nouveautés sur le blog à la rentée. Je compte parler beaucoup plus de trading d’options. Cependant, je suis toujours en rodage sur cette classe d’actif bien particulière, je ferai des articles didactiques et partagerait des idées de stratégies.

Bonne semaine de trading à vous !

22 commentaires
  1. Chap8
    Chap8
    23 août 2020 à 8 h 51 min

    Bonjour,
    J’ai aussi vendu une bonne partie de mes LQQ. J’espère une petite baisse pour racheter 🙂
    Cool pour les options à la rentrée, en plus des éléments « techniques boursiers » les éléments pratiques tels que : broker sur options US pour résidants EU, fiscalité FR, IFU, … peuvent être intéressants.

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      23 août 2020 à 14 h 01 min

      Bonjour Chap8,

      Moi aussi j’espère une baisse du LQQ pour racheter, j’ai mis quelques ordres épuisettes.
      Merci pour ces idées d’articles : perso j’ai choisit le broker Lynx, je ferai un article pour détailler pourquoi.

      Alexandre

      Répondre
  2. @Gildas_lemaitre
    @Gildas_lemaitre
    23 août 2020 à 10 h 16 min

    Bonjour Alexandre, toujours un plaisir de lire tes analyses dans l’esprit Weinstein. Petite question, en rythme de croisière, tes positions LQQ représentent quel pourcentage de ton capital ?
    Merci, à bientôt.
    Gildas.

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      23 août 2020 à 14 h 03 min

      Bonjour Gildas,

      Merci pour ton commentaire. Les LQQ représentaient environ 75% de mon capital financier. Donc aujourd’hui, je suis 75% cash si je somme l’ensemble des mes comptes titres/PEE.

      Alexandre

      Répondre
  3. Mambobuzzz
    Mambobuzzz
    23 août 2020 à 11 h 21 min

    Bonjour,

    Je suis depuis peu votre blog et je lis attentivement ces analyses. Merci beaucoup pour cette clarté et de rendre tout ça plus accessible. Vraiment merci.

    Bonne journée, Nicolas

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      23 août 2020 à 14 h 07 min

      Bonjour Nicolas,

      Merci pour ton commentaire !

      Alexandre

      Répondre
  4. steph
    steph
    29 août 2020 à 13 h 48 min

    Bonjour, pourquoi diable vendez vous vos LQQ au lieu de simplement remonter votre stop ? C’est ce que je fais et mon stop se situe désormais à 500 euros ce qui était mon objectif pour septembre / octobre. Si le NASDAQ continue son bull run au dela des 12K je remonte mon stop au fur et à mesure mais hors de question de vendre et manquer la hausse, surtout pour acheter du S&P qui est largement moins performant. Et quand ça corrigera j’attendrais un bon point d’entrée sur le LQQ, idéalement du côté des 400 euros. Bonne chance à tous.

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      29 août 2020 à 15 h 03 min

      hello Steph,

      Effectivement, le Nasdaq 100 a beaucoup monté cette semaine. Mais cette divergence+indicateur de sentiment me font peur.
      Je me souviens que le LQQ avait ouvert, le 24 février, avec un GAP Baissier de 30 ou 40€.

      J’ai préféré sécuriser la PV de l’année (alors que j’ai frôlé la correctionnelle en mars). J’attends la correction du Nasdaq 100 ou que mon scénario soit invalidé.

      Alexandre

      Répondre
      • steph
        steph
        3 septembre 2020 à 21 h 46 min

        stop touché á 520 € pas vendu au top mais pas loin. En effet les gaps peuvent etre violents sur cet ETF qui reste quand meme mon préféré.

        Répondre
        • Alexandre
          Alexandre • Auteur de l'article •
          3 septembre 2020 à 22 h 41 min

          Bien joué Steph.

          La baisse d’aujourd’hui a été extrêmement violente. -9% depuis le plus haut du jour.
          Il faut avoir le coeur bien accroché sur cet ETF.

          Répondre
          • steph
            steph
            4 septembre 2020 à 21 h 31 min

            Yes moins 100 euros en 2 séances, ames sensibles s’abstenir ! J’espere toujours le reprendre vers 400€.

          • Alexandre
            Alexandre • Auteur de l'article •
            4 septembre 2020 à 22 h 14 min

            Moi aussi, j’ai un gros ordre à 400€. J’ai pu racheter quelques LQQ sur les 450€ mais depuis la fermeture d’Euronext (17h30), le Nasdaq a beaucoup rebondi.

  5. CCMX
    CCMX
    2 septembre 2020 à 17 h 01 min

    Bonjour Alexandre,
    Merci pour vos analyses de marchés toujours éclairées.
    Si vous deviez avoir la strategie invese sur le Nasdaq, à savoir shorter X2, quel ETF éligible au PEA utiliseriez-vous?

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      2 septembre 2020 à 21 h 05 min

      Bonjour CCMX,

      Alors pour le moment, même si j’ai vendu mes titres longs, je n’ai pas encore de signal de vente à découvert.
      D’ailleurs, depuis ma vente, le LQQ a grimpé très fortement (dammed).

      Maintenant, si on cherche des ETF short avec un levier 2 et éligible PEA, il n’en existe que 2 (à ma connaissance):

      • BX4 : double short CAC 40
      • DSP5 : double short S&P 500

      Aucun ETF pour shorter le Nasdaq…

      Alexandre

      Répondre
      • steph
        steph
        3 septembre 2020 à 21 h 53 min

        Bonjour, attention au DSP5 j’y ai laissé quelques plumes en mars, en attendant la 2eme vague de baisse du S&P qui n’est jamais venu. Surtout bien mettre un stop (pas trop sérré) ce qui évite de prendre de mauvaises décisions sous le coup de l’émotion ou de s’entéter dans la mauvaise direction.

        Répondre
  6. Jeremy
    Jeremy
    5 septembre 2020 à 9 h 02 min

    Bonjour alexandre,

    J’ai commencé cette année avec le LQQ (PEA) et j’aurai deux petites questions â vous poser :

    – Qu’est ce qui justifie votre prise de position (rachat) à 400/450€ sur le LQQ?
    Car vous ne parliez que de votre envie de tout vendre dans cet article, je constate que votre opinion à changé entre temps?

    – avec vous un logiciel à me conseiller pour suivre ces fameux indicateurs?

    Encore merci pour tous vos articles !
    J’attends avec impatience le prochain…

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      5 septembre 2020 à 10 h 03 min

      Bonjour Jeremy,

      Je n’ai pas changé d’avis entre la publication de l’article et aujourd’hui. Je pensais que le marché pouvait corriger à la baisse, sans pour autant anticiper un krach.
      J’ai donc vendu toute ma position sur le LQQ et j’ai placé des ordres entre 450 et 350 pour profiter d’une éventuelle baisse du Nasdaq 100.
      À ce stade, je ne sais pas si ça sera gagnant mais je suis confortable avec cette approche (mon année 2020 est largement faite en terme d’€).

      Pour suivre ces indicateurs, j’en publie plusieurs sur le screener : https://screener.blogbourse.net/sentiment.html sinon il y a aussi le site de stockcharts.

      Alexandre

      Répondre
  7. Jeremy
    Jeremy
    5 septembre 2020 à 10 h 49 min

    Merci pour votre réponse.

    Donc selon vous, en supposant qu’il s’agit d’une simple correction et non d’un krach, il est plus intéressant de placer divers ordres d’achat plus bas plutôt que d’attendre avec certitude un retour de marché haussier pour rentrer à nouveau?

    Merci.

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      5 septembre 2020 à 11 h 16 min

      Je peux me tromper (en bourse, on n’est jamais 100% sûr, sinon ça serait pas intéressant) mais oui, je vais investir en suivant ce scénario:
      Un marché qui peut corriger de 5 à 20% dans les prochaines semaines ou alors repartir à la hausse.

      On entre dans une phase d’euphorie qui correspond à une phase finale de bulle spéculative. Cette phase peut durer jusqu’à 2 ans (98-2000), donc je préfère surfer cette vague haussière (tout en étant prudent) plutôt que d’attendre le prochain train sur le quai.

      Je suis (encore) jeune donc je peux prendre du risque (et donc faire des erreurs). Si j’avais 50-60 ans, j’aurais probablement fait différemment.

      Alexandre

      Répondre
  8. Jeremy
    Jeremy
    5 septembre 2020 à 11 h 40 min

    J’ai un avis quasi similaire, merci !

    Répondre
  9. Tom
    Tom
    6 septembre 2020 à 11 h 28 min

    Bonjour Alexandre
    Bien joué pour les positions d’achats à 450€ sur LQQ, le plus bas de la séance de vendredi était à 440€!
    Je trade LQQ depuis 1 an et j’ai augmenté mes position à 50% de mon portefeuille depuis la remontée d’avril.
    J’ai soldé mes positions début aout à 457€ et mi-aout à 479€.
    Je suis remonté dans le train de la hausse quelques jours après une analyse de Patrick Artus sur une vidéo bourso « pourquoi la tech américaine n’est pas chère? » (vidéo du 22/7)
    a) Le PER apparait élevé car il est tiré par les GAFAM ( avec Amazon et PER durablement stratosphérique). Le PER NASDAQ hors GAFAM est de 22
    b) Le PER 2021 NASDAQ hors GAFAM est de 26. Ce niveau élevé s’explique par des prev de bénéfices 2021 anormalement basse.
    c) Sur base hyp conservatrice de bénéficie ce PER est de 20 = signal d’achat.

    La baisse actuelle me semble donc une opportunité forte d’entrée sur le marché 450€ avec la reconduction des scénarios de rachats rapides de toute les baisses depuis le mois d’avril! Effet « Montagne de liquidité » + avantage de la tech américaine accéléré par les investissements du monde post COVID.

    Comme ton point d’entrée à 450€ était bien vu, je m’interroge sur ton point d’entrée à 350€. Il correspond à la fermeture du gap haussier du 15 juin?

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      6 septembre 2020 à 12 h 00 min

      Bonjour Tom,

      Merci pour ton commentaire.

      Concernant l’analyse de Patrick Artus, il ne faut pas oublier que les GAFAM représentent plus de 40% du Nasdaq 100 (LQQ). Donc dire, hors GAFAM le Nasdaq n’est pas si cher n’est pas correct. Hors GAFAM, il n’y a pas de Nasdaq 100.

      Pour mon point d’achat à 350€, je l’explique dans l’article qui sera publié aujourd’hui (début d’après midi, je dois me relire).

      Alexandre

      Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *