Analyse marchés US au 24/01/2020

Dans mon analyse de la semaine précédente, j’étais à la recherche d’un événement pouvant m’offrir une occasion de shorter (à court terme) le Nasdaq 100.

Mais parmi les événements que j’avais listés, rien ne s’est réalisé… Les résultats d’entreprises et notamment d’Intel étaient plutôt bons, pas d’escalade dans la guerre commerciale ni même du conflit avec l’Iran.

Et pourtant, les marchés ont baissé vendredi ! Les grands indices terminent même la semaine dans la rouge. La cause de cette baisse ? La propagation d’un virus en Chine, qui a déjà tué une cinquantaine de personnes et infecté un millier d’autres.

Cet événement est probablement le blackswan qui pourrait venir faire corriger les marchés. Mais est-il capable de provoquer le prochain krach des marchés financiers ?

Tout d’abord, je suis sûr que vous n’aviez jamais entendu parlé ou utilisé le terme coronavirus. Et pourtant, ce mot est à la une de tous les médias et dans toutes les conversations depuis quelques jours. Par conséquent, il provoque une sorte de psychose dans la population, qui se propage logiquement aux marchés financiers.

D’ailleurs, le vix également appelé l’indice de la peur a grimpé de 20% cette semaine. Cette hausse de la volatilité implicite est un signe de nervosité sur le S&P 500.

Premier réflexe à avoir, regarder nos indicateurs de participation pour s’assurer qu’il n’y a pas eu de vente panique sur les petites capitalisations.

Sur la semaine, je constate que le Dow Jones 30 baisse au même rythme que la ligne des avancées/déclins. Les gros investisseurs ne « balancent » pas les Small Caps avant que la tempête ne frappe les marchés.

Deuxième réflexe, vérifier si des événements d’une telle nature se sont déjà produits dans le passé. Au cours des précédentes années, nous avons connu plusieurs épidémies mondiales :

  • SRAS en Chine (2003)
  • Grippe H1N1 (2009)
  • Ebola (2014-2015)

Toutes ces crises sanitaires n’ont eu qu’un effet modéré sur les bourses mondiales. Pendant cette période de panique, on assiste surtout à des rotations sectorielles dans les portefeuilles. Les investisseurs vendent les actions liées au tourisme et achètent des sociétés pharmaceutiques.

D’ailleurs cette semaine, Rémy Cointreau (qui exporte ses Cognac en Chine) a plongé en bourse alors que les biotech spécialisées dans les vaccins ont grimpé à Wall Street.

Bref d’un point de vu strictement financier, le coronavirus ne doit pas vous inquiéter. Pendant ces périodes de psychose sur les marchés, il convient de rester rationnel, préparer son plan de trading à l’avance et s’y tenir.

Personnellement, je ne vais pas déroger à mon plan de trading. Sur le PEA géré à long terme, je continue mes achats réguliers d’ETF et notamment sur le LQQ.

Concernant le compte CFD, j’ai pris une position à la vente sur le Nasdaq 100. J’ai racheté la position très rapidement (pour un gain de 5 points…), n’étant pas satisfait de mon point d’entrées. Je me réserve le droit de prendre des positions à la vente (day-trading) mais j’attends surtout que le Nasdaq 100 revienne sur des zones d’achat.

Bonne semaine !

3 commentaires
  1. Dom
    Dom
    26 janvier 2020 à 22 h 42 min

    Bonjour Alexandre,
    Depuis le 8 janvier date de votre article sur le LQQ j’attends un trou d’air qui n’arrive pas pour me positionner et faire un achat régulier chaque mois…..On était alors autour de 326 et depuis ca monte régulièrement on est maintenant à 364, je n’ai toujours pas de point d’entrée, j’attends que le cours vienne se poser sur la mm30 hebdo….mais c’est long ! je surveille comme le lait sur le feu…

    Répondre
  2. Dom
    Dom
    27 janvier 2020 à 13 h 51 min

    Bon bah le voila le trou d’air….j’en ai pris une louche ce lundi matin….

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      27 janvier 2020 à 20 h 10 min

      Bonjour Dom,

      Le LQQ est une machine à amplifier les hausses ET les baisses. Au quatrième trimestre 2018, cet ETF a perdu près de 40% au plus fort de la baisse. Il faut donc avoir les nerfs solides et pour cela, qu’il faut l’acheter progressivement, comme décrit dans cet article https://www.blogbourse.net/quand-investir-bourse.html

      Si le Nasdaq 100 revenait sur la MM30, c’est à dire autour des 8100, le LQQ coterait au alentour de 280€… sacré chute mais surtout belle opportunité d’achats à long terme.

      Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *

Analyse des marchés et idées d'investissement sur action.

Abonnez vous à la newsletter de BlogBourse.net