Analyse marchés US au 10/07/2020

Semaine encore dingue sur les marchés. Tous les jours en regardant mes graphiques, je cherche un signal pour prendre mes bénéfices sur le Nasdaq mais… le bougre continue son insolente ascension.

Débrief de la semaine

La vigueur de l’économie surprend

Chaque publication économique surprend les marchés dans le bon sens. Après la mise sous cloche de l’économie par le confinement, les consommateurs sont de retour, dépassant toutes les attentes des économistes.

Cette semaine, l’indice PMI Manufacturier aux États-Unis a battu les consensus des analystes. Pour le mois de juin 2020, l’indice PMI atteint le niveau de 52,6 !

PMI Manufacturier de Juin 2020

Pour rappel, l’indice PMI mesure la confiance des directeurs d’achats. Le point pivot est situé à 50. Au-dessus, les économistes considèrent que l’économie est en expansion.

Warren Buffett retrouve des couleurs ?

Pendant la crise du Covid-19, Warren Buffett avait frappé les esprits par son inaction. Alors que sa holding accumule plus de 137 milliards de dollars de trésorerie, Buffett n’a pas profité de l’effondrement boursier pour acheter des actions décotées.

Mais cette semaine, Berkshire Hathaway a annoncé l’acquisition de Dominion Energy, pour 10 milliards de dollars (dettes incluses). Cette société opère notamment dans la distribution de gaz-naturel aux États-Unis.

Par ailleurs, la participation de Berkshire Hathaway dans Apple ne cesse de prendre de l’ampleur. Grâce à la vigueur de la tech US, la participation de Buffett dans Apple a atteint un niveau record de 90 milliards de dollars, soit 43% de son portefeuille action.

Warren Buffett voit Apple non pas comme une action, mais comme un business à part entière. D’ailleurs, il s’agit de sa troisième branche après l’assurance et le transport ferroviaire.

Le Covid continue sa propagation

Chaque jour, les États-Unis enregistrent de plus en plus de nouveaux cas de Covid-19. Jeudi, la première puissance mondiale a comptabilisé près de 65.000 nouvelles contaminations. Mais le président Trump continue de clamer que cette hausse des contaminations est liée à l’augmentation des tests.

Cependant, le président Trump a été vu, pour la première fois, portant un masque dans un hôpital militaire samedi 11 juillet.

Donald Trump portant un masque

Stricte application des procédures de l’hôpital militaire ou réelle prise de conscience de la seconde vague de Covid ?

L’élection américaine en vue ?

En tout cas, pour le moment, les marchés semblent complètement anesthésiés au risque Covid. Alors est-ce les élections présidentielles vont raviver les tensions sur les marchés ? En tout cas, cette semaine, Joe Biden (donné gagnant par les sondages) a indiqué que s’il était élu, il augmenterait les impôts sur les entreprises.

Le candidat démocrate à la maison blanche souhaite revenir sur une décision phare d’administration Trump, en revenant à un taux d’imposition des bénéfices de 28%

L’analyse technique

Les indices US terminent la semaine dans le vert. Mention spéciale pour le Nasdaq 100 qui gagne près de 4,8% sur la semaine !

Performance hebdo au 10/07/2020

Cependant, le S&P500 reste une fois de plus coincé dans son range, entre 3000 et 3200 points. Ce range dure depuis maintenant presque deux mois, les amateurs de figures chartistes pourraient voir une tasse avec anse.

S&P 500 au 10/07/2020

Du côté de nos indicateurs de participation, on voit que la tendance à tendance à s’essouffler. Même si la ligne des avancées/déclins est en avance sur le Dow Jones, elle a de plus en plus de mal à suivre le rythme haussier des indices.

A/D Line au 10/07/2020

Par ailleurs, le pourcentage d’action cotant au-dessus de leur moyenne mobile à 150 jours (30 semaines) commence à plafonner. Aujourd’hui, il y a à peine un tiers des actions du NYSE qui cote au-dessus de leur moyenne mobile long terme.

Pourcentage d’actions au-dessus de leur MM à 150 jours

De plus, les indicateurs de sentiment sont anormalement haussiers. L’étude des positions sur options montre qu’une large majorité des traders préfèrent acheter des calls au détriment des puts. L’Equity Put Call Ratio est sur des niveaux d’extrêmes d’optimismes.

De plus, mon indicateur Trader Fear Index est toujours en zone de danger. Vendredi, cet oscillateur a clôturé au plus bas depuis le début de la crise du Covid grâce notamment à une détente du Vix.

Trader Fear Index au 10/07/2020

Autre source de volatilité sur les marchés, le début des publications de résultats pour le second trimestre 2020. Sans surprise, ces earnings devraient être extrêmement mauvais à cause de la période de confinement.

Cette semaine, il faudra suivre attentivement les publications des bancaires (Wells Fargo, Citi, Bank of America, JPMorgan, Goldman Sachs). Quel est l’impact du confinement sur leur taux de défaut et quelles sont leurs anticipations pour le semestre à venir.

Source: earningswhispers.com

À ce jour, et compte tenu des indicateurs techniques, j’ai de plus en plus de mal à acheter. D’ailleurs, je n’ai pas renforcé sur le LQQ depuis presque 1 mois, je n’ai acheté que quelques trackers sur le S&P 500. Même si je ne m’attends pas à une forte baisse des indices, il convient de rester prudent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *