Analyse marchés US au 18/09/2020

Cette semaine, il ne s’est pas passé grand chose sur les marchés. Et oui, entre les craintes d’une seconde vague à l’automne, couplée à une élection américaines incertaines, les marchés ont évolué dans leur range.

Perf hebdo au 18/09/2020

Ces dernières semaines, l’indice qui montre le plus de signe de faiblesse est le Nasdaq 100. Après sa folle hausse du mois de juillet et août, l’indice phare des techno américaines marque le pas cette semaine.

Coup de grisou sur le Nasdaq ?

La semaine dernière, je mentionnais une figure chartiste de retournement (épaule tête épaule), qui reste encore valable. En effet, cette semaine, le Nasdaq 100 a évolué entre 11500 (haut de l’épaule droite, résistance majeure) et 10900 (sa ligne de cou).

ETE sur le Nasdaq 100

D’ailleurs vendredi, le Nasdaq 100 est venu casser sa ligne de cou. Il est d’ailleurs descendu jusqu’à 10800 points en séance, avant de rebondir et de terminer la semaine au-dessous de sa ligne de cou (10936 points). Les 10900 ont été sauvés in-extremis.

Support sur le Nasdaq 100

Depuis le début septembre, c’est la quatrième fois que ce support est attaqué. Et comme vous le savez, plus un support est touché et plus il risque de céder. Un peu comme une porte fermée, chaque coup la fragilise un peu plus…

En cas de cassure de ce support (clôture daily), le Nasdaq 100 pourrait refluer jusqu’à 10.000 points. Soit une correction depuis les plus hauts d’environ 20% ! Affaire à suivre.

Participation toujours en berne

Autre source d’inquiétude, les indicateurs de participation sont toujours à la traîne. Depuis la fin août, la hausse des marchés est portée uniquement par quelques titres (les leaders), comme on peut le voir sur la ligne des avancées/déclins.

A/D Line au 18/09/2020

L’A/D Line a enregistré son sommet le 12 août, soit trois semaines avant les indices. Signe que la liquidité diminue sur les petites sociétés, au profit des grandes sociétés solides et stables (les blue-chips).

Par ailleurs, beaucoup d’actions oscillent autour de leur moyenne mobile à 50 jours. Cette moyenne mobile fait effet de support (court terme) pour de nombreux investisseurs.

% d’actions cotant au-dessus de leur MM à 50 jours

Cependant le pourcentage d’action cotant au-dessus de leur moyenne mobile à 150 jours se maintient sur des niveaux élevés.

% d’actions cotant au-dessus de leur MM à 150 jours

Ce phénomène peut s’expliquer par le retard accumulé de la MM 150 jours (30 semaines). En effet, les moyennes mobiles à 150 jours prennent encore en compte la chute de la bourse du mois de février et mars dernier… Par exemple, le S&P 500 cote 9% au-dessus de sa MM 150 jours (soit le 90e percentile).

S&P 500 au 18/09/2020

La volatilité reste élevée

Depuis plusieurs semaines, la volatilité semble totalement déréglée. Quand le S&P 500 grimpe le Vix grimpe et quand le S&P 500 baisse, le Vix baisse en même temps… Alors qu’en pratique, la corrélation du S&P 500 et du Vix est de -0,8 !

Trader Fear Index au 18/09/2020

Cette semaine, notre Trader Fear Index est en baisse (malgré la baisse du S&P 500) mais il reste toujours en zone orange. Les marchés sont dans un statu quo attendant (très probablement) le débouclement de cette élection présidentielle.

Mes anticipations sont toujours identiques depuis 3-4 semaines:

  • à court terme: négatif (notamment sur le Nasdaq 100)
  • à moyen terme: neutre
  • à long terme: positif

Ma semaine sur les marchés

Cette semaine, j’ai racheté quelques LQQ à l’approche du support des 10900 points. J’ai donc acheté progressivement lorsque le LQQ est passé de 440 à 425€.

Ces achats peuvent paraître contradictoires avec mon analyse des marchés. Mais, j’ai profité de la consolidation du Nasdaq pour plusieurs raisons :

  • j’ai vendu de toute ma position fin août (environ à 480€),
  • j’avais un niveau élevé de cash (75% au début de la semaine),
  • il est impossible à prédire si le Nasdaq 100 va casser sa ligne de cou.

Donc soit :

  • le Nasdaq grimpe et j’ai acheté le plus bas,
  • le Nasdaq baisse et je conserve des munitions pour renforcer mes positions.

En effet, suite à ces achats, il me reste environ 60% de cash sur mon PEA. Avec ces liquidités, et en l’état actuel des marchés, je ne prévois pas de nouvel achat au-dessus de la ligne de cou (10900 points).

Si cette ligne de cou est cassée, j’achèterai progressivement la baisse sur des niveaux supports (notamment les 10500 et 10000 points). Je ne veux pas refaire la même erreur qu’au mois de mars, où j’avais utilisé mes munitions trop tôt.

Bonne semaine sur les marchés !

15 commentaires
  1. Nico
    Nico
    20 septembre 2020 à 20 h 38 min

    Bonjour,

    Je suis étonné que le Nasdaq 100 n’ai perdu que 1,36 malgré trois jours de pertes au final…

    Merci pour cette analyse en tous cas…

    Bonne semaine !

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      20 septembre 2020 à 21 h 01 min

      Hello Nico,

      En fait, le 11 septembre, le Nasdaq a terminé à 11087 points. Lundi et mardi il est monté jusqu’à 11500 puis il descendu pour clôturer la semaine à 10936 points. Bref, il a grimpé de 3,7% avant de perdre un peu plus de 5% => grosse amplitude intra-week

      Alexandre

      Répondre
  2. Jeremy
    Jeremy
    20 septembre 2020 à 21 h 04 min

    Bonsoir Alexandre,

    Dans ton premier paragraphe tu dis que « le Nasdaq 100 est venu casser sa ligne de cou » vendredi pour ensuite écrire en fin d’article « il est impossible à prédire si le Nasdaq 100 va casser sa ligne de cou. ».

    Est-ce parce que la cassure n’est pas suffisamment prononcée pour toi?

    Quel type de graph est ton favori pour estimer une résistance/support? bougie? bar chart?

    Merci encore pour ce super article !

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      20 septembre 2020 à 21 h 15 min

      Bonsoir Jeremy,

      Quand j’ai renforcé mes positions sur LQQ, le Nasdaq n’avait pas encore cassé sa ligne de cou.
      Alors oui, le Nasdaq 100 a clôturé au-dessus de celle-ci mais après l’avoir fortement enfoncée…
      Bref, je trouve que Nasdaq a montré des signes de faiblesses. Au contraire, un signal de force serait une clôture au-dessus de son épaule droite, c’est à dire 11550 ou 11600.
      Perso, je parie sur le premier scénario.

      Pour estimer les supports/résistances, je regarde les chandeliers (ou les OHLC).

      Alexandre

      Répondre
      • Jeremy
        Jeremy
        20 septembre 2020 à 23 h 05 min

        Mais sur ton premier graphique la ligne de cou est bien a 10955?
        Pourquoi dis-tu qu’elle a clôturé « au dessus » apres l’avoir bien enfoncée alors qu’elle a clôturé au dessous vendredi si je ne me trompe pas?
        Désolé j’ai du mal à y voir clair haha

        Répondre
        • Alexandre
          Alexandre • Auteur de l'article •
          21 septembre 2020 à 14 h 37 min

          En fait, les 10955 correspondent pas à la ligne de cou.
          Mais il s’agit du cours de clôture du Nasdaq affiché par IG.

          IG cote le CFD 24h/24 (contrairement au cash qui cote de 15h30 à 22h). Le Vendredi, je crois que IG cote jusqu’à 23h.

          Alexandre

          Répondre
  3. Nico
    Nico
    21 septembre 2020 à 12 h 37 min

    Bon je crois que la question a trouvé sa réponse… 10000 nous voici…

    Répondre
    • Jeremy
      Jeremy
      21 septembre 2020 à 13 h 29 min

      J’ai bien l’impression aussi! Haha

      Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      21 septembre 2020 à 14 h 37 min

      Exact, vu la baisse de ce matin, j’ai préféré couvrir mes LQQ.

      On verra où cela va nous mener !!

      Alexandre

      Répondre
      • Jeremy
        Jeremy
        21 septembre 2020 à 16 h 29 min

        Quand t’entends-tu par « couvrir »? Alexandre?

        Répondre
        • Alexandre
          Alexandre • Auteur de l'article •
          21 septembre 2020 à 20 h 58 min

          Probablement à cause du traumatisme de février-mars 2020, mais même si je suis peu exposé, je préfère couvrir ma position.
          Première fois en 7 ans de bourse que je fais ça… on verra ce que ça va donner.

          J’ai pris une position en sens inverse (via CFD), équivalente à mes quelques LQQ. Toujours avec une target à 10.000 points sur le Nasdaq 100.
          Après les baisses du T4 2018 et du T1 2020, je me sens particulièrement zen ce soir.

          Alexandre

          Répondre
  4. tom
    tom
    22 septembre 2020 à 21 h 00 min

    Merci Alexandre pour ces AT.
    Le marché bullish s’est alimenté de 3 moteurs
    1) des annonces des BC (BCE + FED),
    2) et des avancées de politiques budgétaires (Plan Europe + Plan USA)
    3) et des bonnes nouvelles sur les vaccins et les traitements.
    Et là depuis le début de cette semaine ces 3 moteurs sont coupés. On le voit sur tes graphs. Dans les prochaines semaines, plus rien à attendre du moteur 1 ; très peu probable sur le moteur 2 et sur le moteur 3, c’est plutôt une deuxième vague que les marchés craignent (Espagne; UK; USA).

    A la faveur de ce rebond j’ai énormément allégé ma ligne de LQQ pour revenir à 75% de liquidité. Mêmes cibles d’achat target 10 000

    Répondre
  5. Nico
    Nico
    26 septembre 2020 à 10 h 23 min

    Bonjour,

    ils semblent être dans un range depuis quelques jours. Reste a savoir par ou ca va sortir. Est-ce que le vote potentiel du plan US la semaine pro peut faire sortir par le haut? Est-ce qu’une nouvelle correction est a venir? Les indicateurs techniques sont pas trés bons. Le VIX reste bas. Très très compliqué en ce moment.

    Bon WE!

    Nico

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre • Auteur de l'article •
      26 septembre 2020 à 13 h 48 min

      Hello Nico,

      Oui, il y a une grosse bataille entre les bears et les bulls.
      Les investisseurs continuent d’acheter massivement des options calls. Buy the dip comme ils disent ^^
      Pour le moment, je reste toujours neutre (voir baissier à court terme).

      Alexandre

      Répondre
      • Nico
        Nico
        26 septembre 2020 à 15 h 11 min

        Yep… Curieux de lire une nouvelle analyse en tous cas! 😉

        Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *