CFD – Qu’est ce qu’un contrat CFD ?

Un CFD (Contrat for Difference ou Contrat pour Différence en français) est un instrument financier dérivé. L’acheteur et le vendeur vont ainsi échanger la différence entre le cours d’ouverture d’un actif sous-jacent et le cours de clôture du contrat.

Fonctionnement des CFD

Les CFD sont négociés sur le marché de gré à gré (OTC) et traitent absolument tous les sous-jacents (actions, obligation, indices, matières premières, taux, etc.). L’investisseur peut ainsi prendre une position acheteuse ou vendeuse sans pour autant détenir l’actif.

À la clôture du trade, l’investisseur recevra ou paiera la différence entre la valeur d’ouverture et de clôture du trade.

Par exemple, si je décide d’acheter un contrat CFD sur l’action Total alors qu’elle cote 45€, et que lors de la clôture de ce contrat, cette même action cote 50€, j’aurais donc encaissé 5€.

De plus, il n’y a pas de date d’échéance sur un Contrat For Difference. Sauf si ce contrat a pour sous-jacent un produit financier à terme (comme un future).

Les avantages des CFD

Les avantages sont nombreux pour l’investisseur :

  • Quantité de sous-jacents disponibles (actions, indices, taux, forex, matières premières, etc.) ;
  • Stop-Loss garanti qui garantie le montant de vos pertes potentielles, même en cas de gap lors de l’ouverture des marchés ;
  • Cotation 24h/24 alors que les indices ferment la nuit, certains courtiers vous permettent de prendre position même après la fermeture du marché ;
  • Utilisation du levier mais cela peut également être cité comme un risque.

Effet de levier

Les CFD sont des produits financiers à effet de levier, l’investisseur peut ainsi prendre des positions sans avoir la totalité de l’argent sur son compte. L’effet de levier est relativement facile à calculer puisqu’il correspond à la valeur de l’investissement / le capital.

Cependant sur CFD, il convient de prendre en compte la quotité du contrat pour calculer votre investissement. Pour rappel, la quotité correspond à la quantité minimale à négocier.

Ainsi sur un CFD CAC 40 cotant 5.500 points et dont la quotité est de 10€ par point, votre investissement sera de 5.500 * 10 = 55.000 €

Risques liés aux CFD

Le principal risque encouru par l’investisseur est la perte de son capital. De plus s’il utilise du levier, ses pertes peuvent même dépasser son investissement initial. Pour rappel si vous tradez en levier 20, une variation de -5% suffit à réduire votre capital à néant.

L’Autorité de Marché Financier (AMF) estime que 90% des investisseurs particuliers sont perdants sur CFD. Et plus l’investisseur est actif (en nombre et en valeur de ordre) et plus ses pertes seront importantes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *